DCB/DBC Mobile beta
+

CUNNINGHAM, JOHN, explorateur écossais, au service du Danemark, né en 1575, décédé en 1651.

Il n’y avait guère eu de contact entre le Danemark et le Nouveau Monde au cours du xvie siècle et ce ne fut qu’au début du xviie siècle que Christian IV du Danemark envoya trois expéditions (1605, 1606, 1607) pour reprendre possession des anciennes colonies scandinaves au Groenland. Comme l’Angleterre, désormais unie à l’Écosse sous Jacques Ier, était le seul pays qui avait rétabli les communications avec le Groenland [V. Frobisher et Davis], les Danois cherchaient donc tout naturellement à retenir les services de navigateurs anglais et écossais connaissant bien la route du Groenland-. Les familles royales des deux pays étaient en outre étroitement apparentées (Jacques 1er d’Angleterre étant le beau-frère de Christian IV), et l’Écossais Andrew Sinclair était un des plus fidèles serviteurs du roi du Danemark.

Cunningham entra au service de Christian IV en 1605 comme capitaine de vaisseau dans la Marine royale. En 1605, pour tenter de reconquérir le Groenland, le roi envoya une expédition de trois vaisseaux, le Trost (Consolation), le Löven (Lion) et le Marekatten ou Katten (Chat) (capitaine : John Knight), sous les ordres de Cunningham. Ce dernier était à bord du Trost et il avait comme second et pilote de l’expédition un autre Anglais du nom de James Hall. Le précieux rapport de Hall au roi du Danemark nous apprend qu’après avoir atteint le Groenland, le Löven se sépara des deux autres vaisseaux et rentra au port peu de temps après, tandis que Cunningham et Hall poussèrent jusqu’au détroit de Davis et atterrirent au Groenland par 67, nord. Hall nomma la plus haute montagne de la région, connue aujourd’hui sous le nom de Qaqatsiaq, mont Cunningham et une baie située au sud de la montagne « Denmarkes Haven » (port du Danemark). Après avoir exploré une partie du pays, l’expédition rentra au Danemark avec de précieuses données cartographiques.

En 1606, le roi Christian envoya cinq vaisseaux, cette fois sous les ordres de Godske Lindenow. Cunningham commandait le Löven et Hall était encore une fois pilote de l’expédition, dont il nous a laissé une relation. Au cours du voyage, ils s’approchèrent de la côte du Labrador ; de là, ils atteignirent presque l’embouchure de la baie de Cumberland puis le Groenland, à l’Est. Ce fut la dernière expédition de Cunningham dans les eaux canadiennes. Il continua à servir dans la marine danoise jusqu’en 1619, et devint alors gouverneur (Lehnsman) de Vardëhuus en Norvège septentrionale, poste qu’il occupa jusqu’en 1651. Il mourut peu après.

T. J. Oleson

Purchas, Pilgrimes (1905–07), XIV : 318–338.— A collection of voyages and travels [ed. Awnsham and John Churchill] (3rd ed., 6 vol., London, 1744–46), VI.— Danish arctic expeditions (Gosch), I.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

T. J. Oleson, « CUNNINGHAM, JOHN », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 25 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/cunningham_john_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/cunningham_john_1F.html
Auteur de l'article:   T. J. Oleson
Titre de l'article:   CUNNINGHAM, JOHN
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   25 octobre 2014