DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

FR:UNDEF:public_sidebar_new_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_updated_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_bio_of_the_day_caption

BRUNET, WILFRID-ÉTIENNE – Volume XII (1891-1900)

né le 21 octobre 1832 à Québec

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les Fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

FR:UNDEF:public_special_conferences_1864_caption

FR:UNDEF:public_special_essays_caption

FR:UNDEF:public_special_acadians_caption

FR:UNDEF:public_special_explorers_caption

FR:UNDEF:public_special_war_of_1812_caption

FR:UNDEF:public_special_wartime_pms_caption

FR:UNDEF:public_special_ww1_caption

DES LANDES, JOSEPH, jésuite, professeur d’hydrographie, né aux Indes le 10 novembre 1691, décédé à Paris le 25 janvier 1742.

Nous ne savons rien de la jeunesse de Joseph Des Landes jusqu’au moment où il entra au noviciat des jésuites de la province de France, à Paris, le 10 septembre 1710. Il fit sa théologie dans cette ville de 1722 à 1726 et, en 1727, il débarqua à Québec. Ses dispositions particulières pour les mathématiques lui permirent d’assumer la responsabilité de l’enseignement des mathématiques et de l’hydrographie au collège de Québec jusqu’en, 1732. Ces cours comportaient l’enseignement de l’arithmétique, de la géométrie, de la physique ainsi que la manière de travailler avec la règle et le compas. Les exercices pratiques occupaient une place importante : on apprenait l’usage des instruments astronomiques essentiels, l’interprétation des cartes, l’art de les dresser afin de savoir « lever celles des terres découvertes ». Le but de ces cours était surtout de former des pilotes et des arpenteurs, mais ceux-ci pouvaient aussi obtenir leur certificat de compétence en se mettant en apprentissage auprès d’un arpenteur reconnu, sans avoir à suivre les cours. Si, durant l’hiver, les apprentis pilotes recevaient des cours théoriques, au retour de la belle saison, ils s’embarquaient sous les ordres du « capitaine en second » du port et s’exerçaient à la pratique du métier de pilote. À partir de 1717, le maître d’hydrographie délivra à ses étudiants des certificats témoignant de leurs capacités et les autorisant à prendre le titre de pilote.

Cet enseignement fut donné en Nouvelle-France, à partir de 1661 environ, par l’hydrographe du roi [V. Boutet* de Saint-Martin ; Franquelin* ; Jolliet* ; Deshayes*] ; en 1708 cependant, les jésuites se virent confier définitivement l’enseignement de l’hydrographie et ils l’assumèrent jusqu’à la fin du régime français [V. Silvy* ; Guignas ; Lauzon ; Mésaiger ; Bonnecamps*].

De 1732 à 1735, Des Landes eut vraisemblablement « soin des pensionnaires » du collège et enseigna de nouveau l’hydrographie durant l’année scolaire 1735–1736. Nous ignorons quelles furent ses activités jusqu’au début de l’année 1741, alors que son provincial, le père Jean Lavaud, le choisit pour succéder au père Joseph-François Lafitau comme procureur à Paris des missions jésuites du Canada. Il s’embarqua pour la France à l’automne de 1741 et « environ un mois ou deux après son arrivée à Paris », le 25 janvier 1742, il mourut des suites « d’une fluxion de poitrine », malgré « tout le soin possible » qu’il reçut de Claude-Michel Sarrazin [V. Michel Sarrazin*]. Charlevoix succéda à Des Landes comme procureur, croyant à tort que cet emploi ne lui « servirait que d’une légère et nécessaire distraction » à ses travaux littéraires.

Louis-Philippe Audet

AN, Col., B, 73, f.69.— ASJCF, Fonds Rochemonteix, 4 018, f.184.— [Melançon], Liste des missionnaires jésuites.— P.-G. Roy, Inv. jug. et délib., 17171760, II : 26.— L.-P. Audet, Histoire de lenseignement au Québec : 16081971 (2 vol., Montréal, 1971).— Amédée Gosselin, Linstruction au Canada.— Léon Pouliot, Charlevoix (16821761) (« Classiques canadiens », 15, Montréal et Paris, 1959), 9.— Rochemonteix, Les Jésuites et la N.-F. au XVlle siècle, I : 213–215.— L.-P. Audet, Hydrographes du roi et cours d’hydrographie au collège de Québec, 1671–1759, Cahiers des Dix, XXXV (1970) : 13–37.— J.-E. Roy, La cartographie et l’arpentage sous le régime français, BRH, I (1895) : 49–56.— Henri Têtu, Le chapitre de la cathédrale de Québec et ses délégués en France, BRH, XVI (1910) : 231, 295, 329.

Bibliographie générale

FR:Citations

FR:UNDEF:public_citation_style_default FR:

Information to be used in other citation formats

Permalink: http://www.biographi.ca/fr/bio/des_landes_joseph_3F.html
Author of Article:   Louis-Philippe Audet
Title of Article:   DES LANDES, JOSEPH
Publication Name:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 3
Publication Details:   FR:UNDEF:public_citation_publisher, 1974
Year of publication:   1974
Year of revision:   1974
Access Date:   21 octobre 2021