DCB/DBC Mobile beta
+

DESJORDY DE CABANAC, JOSEPH (parfois orthographié Cabanas), capitaine dans les troupes de la marine, major de Trois-Rivières ; il naquit à Carcassonne, France, en 1657 et mourut à Champlain en 1713. Il était le plus jeune fils de Pierre de Jordy et de Louise de Rathery, le frère de Melchior et de Pierre-François ; ce dernier était le père de François Desjordy Moreau.

Joseph embrassa la carrière des armes en 1675 et entra comme lieutenant d’infanterie dans le régiment du roi. Il passa au régiment de Picardie en 1680 et, cinq ans plus tard, il obtenait une commission de lieutenant dans les troupes de la marine, à Rochefort. La même année (1685), il venait au Canada à bord de la Diligente comme membre de l’état-major de Brisay de Denonville. Son neveu François l’accompagnait. Joseph Desjordy se rendit à Cataracoui (fort Frontenac) en 1687, avec les troupes de Denonville et participa à l’expédition contre les Iroquois qui devait se terminer par un humiliant compromis ; Joseph retourna à Montréal avec sa compagnie. Cette expédition fut sans gloire pour lui, mais il sut se distinguer contre Phips* en 1690. Avec Claude-Sébastien de Villieu et Duclos de Beaumanoir, il mérita dans les dépêches une citation spéciale pour l’attaque qu’ils avaient menée contre le camp ennemi, à l’est de la rivière Saint-Charles.

Vu la situation précaire des colons en face d’éventuelles incursions indiennes, on avait décidé, par mesure de protection, de loger soldats et officiers chez les habitants. Les officiers logeaient habituellement chez les seigneurs : aussi n’est-il pas étonnant que de nombreux officiers se soient alliés par mariage aux familles seigneuriales. Il en fut ainsi pour Joseph Desjordy qui épousa, en novembre 1691, Madeleine, fille d’Étienne Pézard* de La Tousche, seigneur de Champlain. François, le neveu de Joseph, assistait à la cérémonie ; son nom figure sur le contrat et sur le certificat de mariage. Madeleine apportait à son mari le fief et la maison appelée « Le Moteux ».

En 1695, Joseph reçut du gouverneur Buade* de Frontenac et de l’intendant Bochart de Champigny le fief de Cabanac sur la rivière Richelieu. Une certaine confusion règne au sujet de cette seigneurie. Sur l’acte de ratification, François Desjordy est inscrit comme propriétaire de la seigneurie sur le Richelieu ; par ailleurs, on ne trouve aucun document indiquant que François aurait concédé par la suite quelque partie d’une seigneurie sur le Richelieu. Mais, preuves à l’appui, il est possible d’affirmer que Joseph, lui, a accordé de telles concessions. Il s’agit là, de toute évidence, d’une erreur du copiste. À la mort de son beau-père, en 1695 ou 1696, Joseph Desjordy devint, avec son beau-frère, Étienne de La Tousche, copropriétaire de la seigneurie de Champlain.

En 1696, on confia à Joseph, promu au grade de capitaine, une compagnie dans les troupes de la marine. Callière le jugeait bon officier. En 1709, à la mort du marquis de Crisafy, on lui confia, par intérim, le poste de commandant de Trois-Rivières. Et enfin, en juin 1712, grâce à l’intervention du gouverneur Rigaud de Vaudreuil, le roi le nommait major de Trois-Rivières, pour succéder à Raymond Blaise Des Bergères. Il devait mourir moins d’un an plus tard, à Champlain, le 25 avril 1713. Le 23 janvier 1703 Louis XIV lui avait assuré, ainsi qu’à son frère Melchior, les titres de noblesse qu’ils avaient demandés.

George F. G. Stanley

AN, Col., C11A, 12, passim.— NYCD (O’Callaghan et Fernow), IX, 488.— Procès-verbaux du procureur général Collet (Caron), RAPQ (1921–22) :315–318,372.— É.-J. Auclair, Les de Jordy de Cabanac, histoire d’une ancienne famille noble au Canada (Montréal, 1930).— Sulte, Histoire des Can. fr., V : 119.— P.-G. Roy, Les officiers d’état-major sous le régime français, RC, XXII (1918) : 299s.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

George F. G. Stanley, « DESJORDY DE CABANAC, JOSEPH », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 21 nov. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/desjordy_de_cabanac_joseph_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/desjordy_de_cabanac_joseph_2F.html
Auteur de l'article:   George F. G. Stanley
Titre de l'article:   DESJORDY DE CABANAC, JOSEPH
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   21 novembre 2014