DCB/DBC Mobile beta
+

DUPONT, SIMÉON, prêtre, récollet, né à Paris en 1671, décédé à Trois-Rivières le 17 septembre 1732.

On ignore la date exacte de l’arrivée du père Siméon Dupont au Canada. Son premier acte inscrit au registre paroissial de Trois-Rivières est du 21 novembre 1701, alors qu’il seconde le père Luc Filiastre. Infatigable desservant des paroisses voisines, il remplit les fonctions de vicaire à la paroisse de Trois-Rivières jusqu’en 1716. Il est alors nommé supérieur de la communauté des Récollets de cette ville ; il assume aussi la fonction de curé de la paroisse, pendant l’absence du père Antoine Martin de Lino qui n’arrivera qu’en octobre 1717.

Faut-il soutenir avec l’historien Jouve que, de 1702 à 1724, « il prépara et surveilla la construction des églises de cinq futures paroisses », soit celles de Maskinongé, Rivière-du-Loup (Louiseville) et Yamachiche, sur la rive nord, Baie-du-Febvre et Nicolet, sur la rive sud ? Cependant nous savons que, le 1er janvier 1716, le juge René Godefroy de Tonnancour paraphe le premier registre de Nicolet à la demande du père Dupont, « desservant de la paroisse de la Nativité de la Sainte Vierge et de Saint-Pierre, ès Seigneuries de Bécancour et Dutort ». De plus, le récollet inscrit le premier acte du registre de Bécancour le 12 janvier de la même année. Le 22 juillet 1722, le père Siméon est témoin de la donation à la fabrique de Nicolet du terrain sur lequel l’église était bâtie, afin de pouvoir y construire un presbytère et y préparer un jardin pour le missionnaire. Il est donc certain qu’il organisa ces missions, les desservit durant plus de 12 ans et dota quelques paroisses de leurs premiers registres sans pour autant être le constructeur de ces églises.

Exténué par de rudes et longues tournées missionnaires, le père Dupont inscrit un dernier acte à Trois-Rivières le 10 octobre 173 l. Il meurt l’année suivante, âgé de 61 ans, après 44 années de vie religieuse.

Jacques Valois

Archives de l’évêché de Nicolet, carton Bécancour.— Archives de la Seine-Maritime (Rouen), H (Clergé régulier), récollets.— AJTR, Greffe de Pierre Petit ; Registre d’état civil de Trois-Rivières, 21 nov. 1701, 10 oct. 1731.— AQ, NF, Doc. de la jur. des T.-R.— Procès-verbaux du procureur Collet (Caron), RAPQ, 1921–22 :281–283.— J.-E. Bellemare, Histoire de la Baie-Saint-Antoine, dite Baie-du-Febvre (Montréal, 1911).— Jouve, Les Franciscains et le Canada : aux Trois-Rivières, 124, 294, 305, 310.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Jacques Valois, « DUPONT, SIMÉON », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 29 juill. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/dupont_simeon_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/dupont_simeon_2F.html
Auteur de l'article:   Jacques Valois
Titre de l'article:   DUPONT, SIMÉON
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   29 juillet 2014