DCB/DBC Mobile beta
+

GIFFARD, MARIE-FRANÇOISE, dite Marie de Saint-Ignace, religieuse hospitalière de l’Hôtel-Dieu de Québec, première religieuse canadienne, née en 1634 de Robert Giffard et de Marie Regnouard, décédée en 1657.

En 1634, Giffard, gratifié d’une concession seigneuriale, revenait en Nouvelle-France accompagné de sa femme et de ses deux enfants. Le 11 juin, huit jours après leur arrivée à Québec, naissait Françoise, qui fut baptisée par le père Charles Lalemant. À l’automne de 1646, elle entrait en religion à l’Hôtel-Dieu de Québec. Elle reçut le nom de la supérieure fondatrice, décédée le 5 novembre.

La nièce de Marie-Françoise Giffard, mère Juchereau* de Saint-Ignace, a tracé d’elle un portrait qui semble authentique : « Elle était pleine d’esprit, douée d’une grande douceur et d’une prudence au-dessus de son âge. Son innocence et sa pureté étaient angéliques ; elle avait une humilité sincère et profonde, une charité ardente et une fidélité exacte à tout souffrir pour Dieu. » Mère Giffard de Saint-Ignace mourut a Québec le 15 mars 1657 après de terribles Souffrances. Elle fut inhumée sous le chœur de la chapelle de l’Hôtel-Dieu. Ses contemporains admiraient sa sainteté.

Marie-Jean-d’Ars Charette, c.s.c.

JR (Thwaites).— Juchereau, Annales (Jamet).— BRH, VII (l901) : 86–89.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Marie-Jean-d’Ars Charette, c.s.c., « GIFFARD, MARIE-FRANÇOISE, dite Marie de Saint-Ignace », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 24 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/giffard_marie_francoise_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/giffard_marie_francoise_1F.html
Auteur de l'article:   Marie-Jean-d’Ars Charette, c.s.c.
Titre de l'article:   GIFFARD, MARIE-FRANÇOISE, dite Marie de Saint-Ignace
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   24 octobre 2014