DCB/DBC Mobile beta
+

HALPERN, ISAAC, chiffonnier, boucher et chef religieux juif, né le 10 juillet 1860 en Galicie, province de l'empire d'Autriche ; avant 1877, il épousa Fanny Singer, et ils eurent trois fils et trois filles ; décédé le 7 juillet 1922 à Toronto.

Isaac Halpern arriva à Toronto en provenance de New York en 1888 ou 1889, peu après avoir émigré d'Autriche. Si l'on se fie à la situation d'autres Juifs d'Europe de l'Est venus à Toronto dans les années 1880 et 1890, il était presque dans la misère. Ramasser des chiffons, utilisés surtout pour fabriquer du papier, nécessitait peu de capital et laissait une certaine indépendance aux Juifs désireux d'observer les jours saints. En 1890, Halpern obtint sa naturalisation, et sa famille vint le rejoindre.

Sans avoir été ordonné rabbin, Halpern connaissait à fond la loi hébraïque et devint le shochet (boucher rituel) de la communauté judéo-galicienne de la ville. Presque dès son arrivée, il avait pris part à la fondation de la synagogue galicienne, Shomrai Shabboth. Les fidèles se réunirent d'abord dans une pièce de la rue Richmond, puis rue Queen et enfin, en 1899, rue Chestnut, dans le quartier St John, où vivaient les Halpern. Isaac demeura leur chef spirituel jusqu'en 1901, soit jusqu'à l'arrivée de Joseph Weinreb, originaire de Galicie mais venu de Roumanie et premier rabbin d'Europe orientale à exercer son ministère à Toronto. Halpern était particulièrement populaire, car il prenait l'initiative de parler au nom des Juifs d'Europe de l'Est chaque fois que les Juifs anglais acculturés de la synagogue Holy Blossom se montraient condescendants ou tentaient de les représenter. Lorsque le duc et la duchesse de Cornwall visitèrent Toronto en 1901, il assista à la cérémonie d'accueil à titre de représentant de la communauté juive.

Après 1901, Halpern abandonna sa fonction de boucher, semble-t-il, pour se consacrer davantage au rabbinat. Il officiait à la synagogue Chestnut Street et dans un temple voisin, la synagogue polonaise juive de la rue Elm. Des tensions religieuses et ethniques existaient parmi les Juifs galiciens, polonais, russes et lituaniens de Toronto. En 1906, la congrégation galicienne se scinda parce que ses membres, originaires de différentes parties de la Galicie, ne s'entendaient pas sur les pratiques religieuses. Le conflit donna même lieu à une bagarre. Halpern resta au sein de la congrégation de la rue Chestnut.

Plusieurs des enfants de Halpern continuèrent d'habiter dans la maison familiale après avoir commencé à travailler. Moses était voyageur de commerce et, avec son frère Jacob, boucher, il ouvrit une manufacture de boissons gazeuses. Susan devint sténographe. Abraham, étudiant en 1913, se distinguerait dans le rabbinat aux États-Unis. Une autre des filles, Malca, diplômée en soins infirmiers du Mount Sinai Hospital de New York, prit vers 1922 la direction des services médicaux de la Federation of Jewish Philanthropies à Toronto.

Isaac Halpern mourut d'une maladie cardiaque en juillet 1922 et fut inhumé au cimetière de l'avenue Jones. Selon le Toronto Daily Star, son décès représentait « une grande perte pour la communauté juive ».

Stephen A. Speisman

AO, RG 22-305, nº 45794 ; RG 80-2-0-450, nos 2369, 3589.— BAC, RG 31, C1, 1901, Toronto, Ward 3, div. 10 : 15 (mfm aux AO).— Evening Telegram (Toronto), 8 juill. 1922.— Globe, 8 juill. 1922.— Toronto Daily Star, 8 juill. 1922.— Yiddisher Zhurnal/Daily Hebrew Journal (Toronto), 9 juill. 1922.— Annuaire, Toronto, 1891–1922.— Joseph Pope, The tour of their royal highnesses the Duke and Duchess of Cornwall and York through the Dominion of Canada in the year 1901 (Ottawa, 1903).— S. A. Speisman, The Jews of Toronto : a history to 1937 (Toronto, 1979).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Stephen A. Speisman, « HALPERN, ISAAC », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 15, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 2 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/halpern_isaac_15F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/halpern_isaac_15F.html
Auteur de l'article:   Stephen A. Speisman
Titre de l'article:   HALPERN, ISAAC
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 15
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   2005
Année de la révision:   2005
Date de consultation:   2 octobre 2014