DCB/DBC Mobile beta
+

HUTTON, WILLIAM, fermier, instituteur et fonctionnaire, né le 22 décembre 1801, à Summer Hill, près de Dublin (République d’Irlande), septième enfant du révérend Joseph Hutton et de Mary Swanwick ; il épousa Frances McCrea de Strabane, comté de Tyrone (Irlande du Nord), dont il eut cinq filles et un fils ; décédé à Québec le 19 juillet 1861.

William Hutton fit ses études en Irlande et entra en apprentissage chez un fermier avant de s’engager lui-même dans l’agriculture. Il émigra à New York en 1834, mois décida plutôt de s’établir près de Belleville, dans le Haut-Canada, où il acheta une ferme. Les revenus de sa ferme ne lui permettant pas de subvenir aux besoins de sa famille, il fit aussi de l’enseignement et fut surintendant des écoles publiques du district de Victoria de 1844 à 1850. À partir de 1840, il fut juge de paix du district jusqu’à sa nomination au poste de préfet, en 1842, fonction qu’il remplit jusqu’à ce que le poste devienne électif en 1846. Le conseil du district le nomma greffier du conseil au cours de l’année suivante et, par la suite, vérificateur des comptes du district ; il n’occupa ces deux postes que durant un court laps de temps. En 1848, il fut nommé arbitre à temps partiel pour le bureau des Travaux publics et, en 1852, commis aux douanes, dans le département de l’inspecteur général, Francis Hincks*, un cousin, qui l’aida à maintes reprises dans sa carrière.

Hutton avait déjà montré l’intérêt qu’il portait aux progrès de l’agriculture canadienne en fondant une société d’agriculture au niveau du district en 1841. En 1851, la Johnstown District Agricultural Society lui décerna une médaille d’or pour son essai intitulé « Agriculture and its advantages as a pursuit », et, en 1852, il reçut un prix de la chambre d’Agriculture du Haut-Canada pour son « Report on the state of agriculture in the county of Hastings ». L’ambition et aussi l’intérêt personnel l’amenèrent à tenter d’obtenir le poste de secrétaire du bureau d’Agriculture créé en 1852, mais il devint secrétaire du bureau d’Enregistrement et de Statistiques, en 1853. Quand ce bureau fut absorbé par le bureau d’Agriculture en 1855, il en fut nommé secrétaire. Ses fonctions dans le bureau, son optimisme devant les perspectives d’avenir au Canada et les liens qu’il avait avec des réformistes éminents, notamment Hincks, tout cela explique probablement pourquoi on lui confia la mission d’aller en Angleterre et en Irlande durant l’hiver de 1853–1854 afin de promouvoir l’émigration au Canada. Il prononça de nombreuses conférences et fit publier, chez Edward Stanford de Londres, un guide destiné aux émigrants intitulé Canada : its present condition, prospects, and resources. C’était la première des deux brochures qu’il réalisa en vue d’encourager l’immigration. Il continua également à réfuter les remarques qu’un visiteur anglais, James Caird, avait formulées sur le Canada. Son style était direct et ses écrits, instructifs ; ils ont probablement été utiles aux immigrants parce qu’ils étaient fondés sur son expérience et sur ce qu’il avait observé comme immigrant, fermier et fonctionnaire, et aussi parce qu’ils révélaient une solide connaissance des différentes régions de la province.

En qualité de secrétaire du bureau d’Agriculture, Hutton, qui avait sous ses ordres un personnel peu nombreux, préparait les rapports annuels de statistiques, délivrait les brevets d’invention et les droits d’auteur, assurait la représentation du Canada dans les expositions en Europe et aux États-Unis, aidait les associations régionales d’agriculture, conseillait le gouvernement sur l’opportunité d’ouvrir des chemins de colonisation et correspondait avec les agents d’émigration qui furent envoyés en Europe, à partir de 1859, à la suite d’Anthony Bewden Hawke. Ce fut un fonctionnaire consciencieux et compétent : il prépara le recensement de 1852 en y insérant des classifications et des analyses de statistiques afin d’en faciliter la compréhension dans le grand public ; en 1855, son projet de réorganisation du bureau d’Agriculture fut accepté. De multiples façons, il fut le représentant idéal du « laisser-faire » propre au milieu de l’époque victorienne : il croyait à l’effort personnel, recherchait sans relâche le perfectionnement personnel et communautaire et appuyait le mouvement en faveur de l’instruction publique comme un moyen de faire progresser l’individu et la société.

Wesley B. Turner

William Hutton est l’auteur de « Prize essay on agriculture and its advantages as a pursuit » et de. « Report on the state of agriculture in the county of Hastings », parus dans le Canadian Agriculturist and Trans. of the Board of Agriculture of Upper Canada (Toronto), IV (1852) : 1–7 et 194–198 ; de Canada : its present condition, prospects, and resources, fully described for the information of intending emigrants (Londres, [1857]) ; et de Canada : a brief outline of lier geographical position, productions, climate, capabilities, educational and municipal institutions [...] (Toronto, 1857 ; 2e éd., Québec, 1860 ; 3e éd., 1861). Ce dernier ouvrage a été publié en français sous le titre le Canada : courte esquisse de sa position géographique, ses productions, son climat, ses ressources, ses institutions scolaires et municipales, ses pêcheries, chemins de fer [...] (2e éd., Québec, 1860). En outre, Hutton a collaboré au Caird’s slanders on Canada answered & refuted ! [...] (Toronto, 1859).

APC, RG 17, AI, sér. 2, 1491–1493 ; AIII, sér. 1, 2393.— Canada, prov. du, Legislative Assembly, Journals, 1852–1860 ; Sessional papers, 1863, 3, n° 4.— Morning Chronicle (Québec), 20 juill. 1861.— G. E. Boyce, Hutton of Hastings : the life and letters of William Hutton,1801–61 (Belleville, Ont., 1972).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Wesley B. Turner, « HUTTON, WILLIAM », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 25 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/hutton_william_9F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/hutton_william_9F.html
Auteur de l'article:   Wesley B. Turner
Titre de l'article:   HUTTON, WILLIAM
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1977
Année de la révision:   1977
Date de consultation:   25 octobre 2014