DCB/DBC Mobile beta
+

LEFEBVRE DE BELLEFEUILLE, JEAN-FRANÇOIS, seigneur, né probablement le 27 août 1670 à Sillery (Québec), fils de Thomas Lefebvre* et de Geneviève Pelletier (Peltier), décédé à Pabos, dans la région de Gaspé (Québec), vers 1744.

Établi à Terre-Neuve vers le début du xviiie siècle, Jean-François Lefebvre de Bellefeuille exploite près de Plaisance (Placentia) un petit établissement de pêche à la morue sèche qui compte en 1706 six pêcheurs et deux garçons. C’est, semble-t-il, en 1703 ou 1704 qu’il épouse la fille d’un autre pêcheur de la région, Anne Baudry, qui lui donne trois fils et deux filles.

Lorsque les Anglais s’emparent des lieux en 1713, Lefebvre de Bellefeuille quitte Plaisance probablement pour l’île Royale (île du Cap-Breton). En 1729, son frère Pierre achète des héritiers de René Hubert la seigneurie de Grand-Pabos. Pierre Lefebvre de Bellefeuille semble n’avoir jamais habité la seigneurie et ce fut Jean-François qui en devint effectivement le seigneur. Grand-Pabos était situé à quelques lieues au sud de l’île Percée.

Lefebvre de Bellefeuille fut le seul seigneur à habiter d’une façon permanente une seigneurie dans la région de Gaspé durant le régime français. Sans l’aide du gouvernement, mais entouré de ses fils Georges et François*, il développa avec succès une pêcherie de morue sèche, pratiquement indépendante de tout contrôle gouvernemental. On retrouve à la pêcherie, en 1730, une trentaine d’hommes armés, semble-t-il, par Lefebvre de Bellefeuille pour empêcher le débarquement d’un équipage de pêcheurs basques qui avaient l’habitude de venir faire sécher leur poisson à Pabos. Par la suite, Lefebvre de Bellefeuille permit aux pêcheurs de l’extérieur d’effectuer leurs travaux de séchage sur ses grèves, moyennant certains frais, exigés parfois un an à l’avance et basés sur le nombre des chaloupes. On se plaignit de ce que Lefebvre de Bellefeuille et ses fils voulussent étendre leur autorité au-delà des limites de leur seigneurie ; le gouvernement les admonesta mais il n’exerçait lui-même qu’un faible contrôle sur cette région. En fait, le gouvernement, en 1737, abandonna une partie de ses pouvoirs en nommant Georges Lefebvre de Bellefeuille subdélégué de l’intendant sur la côte de Gaspé. Après la mort de Lefebvre de Bellefeuille, ses fils continuèrent à s’occuper de la pêcherie, jusqu’à ce qu’elle fût détruite par Wolfe et ses hommes au cours du raid qu’ils exécutèrent sur la côte de Gaspé à l’automne de 1758.

David Lee

AN, Col., B, 74, f.17 ; 76, f.35 ; Col., C11C, 5, pp. 50ss. (copies aux APC) ; Col., F2B, 11 ; Marine, B3, 415, ff.31–37.— ANQ, Greffe de J.-N. Pinguet de Vaucour, 22 oct. 1729 ; NF, Ord. int. XXVI : 3v.s ; XXVIII : 26 août 1740.— PRO, CO 194/5, f.355.— Recensement de Terre-Neuve et de Plaisance, 1704 (MSGCF).— P.-G. Roy, Inv. concessions, IV :127–129 ; Inv. ord. int., II : 150, 292.— La Morandière, Hist. de la pêche française de la morue, II : 601–603.— A. C. de Léry Macdonald, La famille Le Febure de Bellefeuille, Revue Canadienne, 2e sér., XX (1884) : 168–176, 235–247, 291–302.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

David Lee, « LEFEBVRE DE BELLEFEUILLE, JEAN-FRANÇOIS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 19 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/lefebvre_de_bellefeuille_jean_francois_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/lefebvre_de_bellefeuille_jean_francois_3F.html
Auteur de l'article:   David Lee
Titre de l'article:   LEFEBVRE DE BELLEFEUILLE, JEAN-FRANÇOIS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   19 avril 2014