DCB/DBC Mobile beta
+

MEMBRÉ, ZÉNOBE, prêtre, récollet, missionnaire en Nouvelle-France et compagnon de Cavelier de La Salle dans ses expéditions en Louisiane, né à Bapaume en 1645 et décédé le 15 janvier 1689.

Il entra chez les Récollets de la province de Saint-Antoine, en Artois, vers 1668. En juin 1675, il s’embarquait à La Rochelle pour la Nouvelle-France avec quatre de ses confrères en religion. Dès son arrivée à Québec, il s’employa au ministère sacré ainsi qu’en font foi les registres de Sainte-Anne de Beaupré en avril 1676 et ceux de Trois-Rivières à la date du 17 janvier 1678.

Au mois d’octobre de la même année, il était choisi comme un des aumôniers de la première expédition de La Salle et se rendait au fort Cataracoui où les pères Gabriel de La Ribourde et Luc Buisset le reçurent avec joie le 2 novembre suivant. Quittant ce poste au cours du mois de juillet 1679, ils atteignirent le fort Crèvecœur le 11 mars 1680. Le père Membré séjourna quelques mois chez les Illinois qu’il suivit dans leurs pérégrinations et dont il apprit la langue.

Le 18 septembre, il reprit avec l’expédition le chemin du retour. Le lendemain, il perdit son compagnon, le père Gabriel de La Ribourde, assassiné par les Kicapous, et le naufrage de son « méchant canot d’écorce » l’obligea « à faire le reste du voyage par terre, marchant nu-pieds dans la neige et sur la glace sans autres aliments que les glands ».

L’insuccès de cette première expédition ne l’empêcha pas de participer à celle de 1681–1682 et d’atteindre le Mississipi que l’on descendit alors jusqu’à son embouchure. Le 9 avril 1682, La Salle prit solennellement possession de toute la « Louisianne » au nom du roi de France et planta une croix bénite par le père Membré. Fier de son succès, La Salle pria le récollet de se rendre en France pour donner au roi les premières nouvelles de la découverte. Quittant le fort Miami le 8 octobre, le père Membré arriva à Québec le 15 novembre, l’avant-veille du départ des vaisseaux, et s’embarqua dans celui du gouverneur de Buade de Frontenac pour repasser en France.

Après un séjour de près de deux ans en France, durant lesquels il exerça la charge de supérieur au couvent de Bapaume, il quitta de nouveau son pays en compagnie de La Salle, le 24 juillet 1684, et l’accompagna dans sa troisième expédition. Après bien des péripéties, les explorateurs atteignirent le golfe du Mexique et remontèrent jusqu’au fort Saint-Louis. C’est là que Cavelier de La Salle trouva la mort. Le père Membré y mourut massacré le 15 janvier 1689. Ainsi s’éteignait celui qui fut le fidèle ami et le collaborateur constant de La Salle et que les historiens ont trop facilement laissé dans l’ombre.

De tous ces voyages, le père Zénobe Membré a laissé trois documents importants. Le premier est une lettre, datée du fleuve Mississipi, le 3 juin 1682, dont une copie de l’époque existe à la Bibliothèque nationale de Paris et qui constitue le premier compte rendu de l’expédition de 1682 par un témoin oculaire. Le second, une relation détaillée de son voyage qu’il remit à son supérieur, lors de son passage à Québec. Enfin, le père Habig établit par une étude critique que le père Membré est bien l’auteur du document connu sous le titre de « Relation de la découverte de l’embouchure de la rivière Mississippi dans le golfe du Mexique, faite par le Sieur De La Salle, l’année passée 1682 ».

Frédéric Gingras

BN, mss, Clairambault 1 016, ff.163–165.— La relation officielle de l’expédition de La Salle de 1682, rédigée par Membré et intitulée « Relation de la découverte de l’embouchure de la rivière Mississippi dans le golfe du Mexique, faite par le Sieur De La Salle, l’année passée 1682 », a été publiée pour la première fois dans Raymond Thomassy, Géologie pratique de la Louisiane (Nouvelle-Orléans et Paris, 1860), 9–16 ; App. A, 197s.— Le Clercq, First establishment of the faith (Shea), I : 15, 20, 28–31, 109,112 ; II : 88 et passim ; Premier établissement de la foy, II : 161–195, relation de voyage de Membré, remise, lors de son passage à Québec en 1682, par l’auteur à son supérieur.— Jean Delanglez, Some La Salle Journeys (Chicago, 1938), 67s., note 10.— Marion Habig, The Franciscan Père Marquette : a critical biography of Father Zénobe Membré, o.f.m., La Salles chaplain and missionary companion, 1645 (Ca.)–1689, with maps and original narratives (« Franciscan studies », XIII, New York, 1934).— Découvertes et Établissements des Français (Margry), I : 545–570 ; II : 206.— J.-G. Shea, Discovery and exploration of the Mississippi valley with the original narratives of Marquette, Allouez, Membré, Hennepin and Anastase Douay (New York, 1852).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Frédéric Gingras, « MEMBRÉ, ZÉNOBE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 19 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/membre_zenobe_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/membre_zenobe_1F.html
Auteur de l'article:   Frédéric Gingras
Titre de l'article:   MEMBRÉ, ZÉNOBE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   19 avril 2014