DCB/DBC Mobile beta
+

NOLAN LAMARQUE, CHARLES, marchand, né à Montréal le 25 novembre 1694, fils de Jean-Baptiste Nolan, marchand, et de Marie-Anne de La Marque, décédé à Montréal le 5 octobre 1754.

Comme bien d’autres engagés pour l’Ouest, Charles Nolan ajouta à son patronyme le nom de sa mère, qu’il écrivait en un seul mot et sans la particule nobiliaire. En 1717, Nolan Lamarque fut engagé par Alphonse Tonty*, qui avait épousé sa mère en secondes noces, et se rendit pour trois ans au fort Pontchartrain (Détroit). Son engagement terminé, il se lança à son tour dans le commerce des fourrures et équipa de nombreux trafiquants en articles de traite. Au cours de sa vie il embaucha aussi pour lui-même ou ses associés plus de 100 « canotiers-voyageurs » pour l’Ouest.

Nolan Lamarque, voulant assurer des bases solides à son entreprise commerciale, s’associa, le 28 septembre 1726, avec Antoine Pascaud, fils [V. Antoine Pascaud*], de La Rochelle ; le 28 mai 1732, il renouvela cette entente. Chaque partenaire versait à la société une somme de 32 600#. Mais Nolan Lamarque s’étant abstenu de présenter un bilan et de verser les revenus des opérations de la société, son associé nommait, le 4 juin 1735, Denis Goguet, marchand de Québec, son procureur spécial pour annuler le contrat de société et dresser un rapport financier. L’enquête, menée par Goguet, révéla qu’un profit de 107 004# 14 s. avait été réalisé et qu’il revenait à Pascaud la somme de 82 102# 7s. Afin de régler cette question à l’amiable et indemniser Nolan Lamarque pour les peines encourues, Goguet consentit à réduire la dette de 11 102# 7s. Il restait donc un solde de 71 000# remboursable en quatre versements inégaux.

Désireux encore une fois de donner une base solide à son commerce devenu médiocre, Nolan Lamarque fondait, le 21 avril 1738, une nouvelle société avec Jean-Marie Nolan, son frère, Jean-Baptiste Legras et Ignace Gamelin*, fils. La société obtenait de Pierre Gaultier de Varennes et de La Vérendrye « tout le commerce de l’Ouest » contre 1 000# en effets par année. Le 9 octobre 1738, Nolan Lamarque rejoignit La Vérendrye au fort La Reine (Portage-la-Prairie, Man.) et, le 16, accompagna l’explorateur au pays des Mandanes. Au début de février, Nolan Lamarque était de retour au fort La Reine et à la fin du mois il gagna le fort Maurepas sur la rivière Rouge où il attendit inutilement jusqu’au 23 avril plusieurs canots indiens chargés de fourrures ; il se rendit alors à la rivière Ouinipigon (Winnipeg) pour les intercepter et les empêcher de se rendre à la baie d’Hudson vendre leurs pelleteries aux Anglais. N’ayant pas eu le succès escompté, Nolan Lamarque revint à Montréal. Cette société prit fin en 1741.

L’année suivante, son épouse, Marie-Anne Legardeur de Saint-Pierre, à laquelle il s’était uni à Montréal le 28 janvier 1727, décéda. Veuf, il poursuivit ses activités de « marchand-équipeur » et de bailleur de fonds jusqu’à sa mort, survenue le 5 octobre 1754 dans sa maison de la rue Saint-Paul, qu’il avait fait construire en 1730. Nolan Lamarque devait encore à Antoine Pascaud la somme de 59 644# 14s.

Yves Quesnel

ANQ-M, Greffe de C.-R. Gaudron de Chevremont, 6 juill. 1736 ; Greffe de Michel Lepailleur, 27 janv. 1727 ; Greffe de J.-C. Porlier, 21 avril 1738 ; Greffe de J.-C. Raimbault, 9 mai 1730 ; Registre d’état civil, Notre-Dame de Montréal, 25 nov. 1694, 28 janv. 1727, 6 oct. 1754.— Aveu et dénombrement pour l’île de Montréal, RAPQ, 1941–1942, 89.— RAC, 1905, I, xli.— Massicotte, Répertoire des engagements pour l’Ouest, RAPQ, 1929–1930, passim.— Tanguay, Dictionnaire.— Champagne, Les La Vérendrye, passim.— Antoine d’Eschambault, Le voyage de La Vérendrye au pays des Mandanes, RHAF, II (1948–1949) : 424–431.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Yves Quesnel, « NOLAN LAMARQUE, CHARLES », dans FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 20 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/nolan_lamarque_charles_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/nolan_lamarque_charles_3F.html
Auteur de l'article:   Yves Quesnel
Titre de l'article:   NOLAN LAMARQUE, CHARLES
Titre de la publication:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   20 décembre 2014