DCB/DBC Mobile beta
+

OSBORN, sir DANVERS, membre du Conseil de la Nouvelle-Écosse, gouverneur de New York, né à Chicksands, Bedfordshire, Angleterre, le 17 novembre 1715, fils de John Osborn et de Sarah Byng, laquelle était fille de George Byng, 1er vicomte Torrington, et sœur de l’amiral John Byng, décédé le 12 octobre 1753 à New York.

Danvers Osborn était le petit-fils de sir John Osborn, 2e baronnet du nom, dont il hérita du titre en 1720 puisque son père était déjà mort. Le 25 septembre 1740, Danvers épousait lady Mary Montagu, sœur du comte de Halifax et président du Board of Trade de 1748 à 1761. Lady Mary mourut le 23 juillet 1743, après la naissance de leur second fils. Sa mort causa à sir Danvers un chagrin terrible dont il semble ne s’être jamais remis.

II mena pendant plusieurs années une vie agitée, passant une partie de son temps à Horton, Northamptonshire, avec son beau-frère, le comte de Halifax. En 1745, durant la rébellion de Charles-Édouard, dit le Jeune Prétendant, Osborn leva une troupe pour venir en aide au roi. Il fut élu au parlement en 1747 pour représenter Bedfordshire. En 1750, probablement grâce à l’influence du comte de Halifax, il partit pour Halifax, Nouvelle-Écosse, où il devint membre du Conseil de la Nouvelle-Écosse le 29 août.

Aux assemblées du conseil le mois suivant. Osborn et ses associés eurent à faire face à des problèmes tels que le ravitaillement des nouveaux colons, la suppression de « la scandaleuse pratique de vendre de la viande et autres choses publiquement le Jour du Seigneur » et l’octroi d’un salaire aux ouvriers employés aux travaux du roi. Après un séjour de six semaines à Halifax, sir Danvers retourna en Angleterre ; le 18 décembre, il discuta des affaires financières de la Nouvelle-Écosse avec les commissaires du Board of Trade and Plantations.

En mai 1753, le Board of Trade recommanda la nomination d’Osborn comme gouverneur de New York ; celle-ci fut sanctionnée en juillet. Il reçut l’accueil officiel du maire, des échevins et de la population de la ville de New York, le 10 octobre. Cependant, le matin du 12 octobre, on le trouva « étranglé avec son foulard », dans le jardin de la maison où il logeait. En annonçant sa mort au Board of Trade, le lieutenant-gouverneur James DeLancey nota que même si Osborn « accueillit de la façon la plus aimable les joyeuses démonstrations du peuple lorsqu’il accéda au gouvernement, cependant il ne manifesta aucune gaieté, mais il afficha une expression grave et mélancolique, se plaignant de sérieux malaises physiques et de troubles d’esprit qu’il ne pouvait écarter ». La rumeur se répandit par la suite qu’Osborn avait déjà tenté à deux reprise de se suicider.

D’abord inhumé dans une voûte du chœur de l’église Trinity à New York, le corps d’Osborn fut transporté en Angleterre en 1754.

Charles Bruce Fergusson

PANS, RG 3, Minutes of Nova Scotia Council, 1750 ; Unpub. papers of N. S. Hist. Soc., Danvers Osborn, Sir Danvers Osborn and his services in connection with the founding of Halifax (texte présenté à une réunion de la N.S. Hist. Soc., 8 mars 1918).— PRO, Prob. 11/696, f.105 ; 11/807, f.53.— The burghers of New Amsterdam and the freemen of New York, 1675–1866, Coll. of the N.YHist. Soc., XVIII (1885).— Coll. of the N.YHist. Soc., III (1870) — Documentary history of New York (O’Callaghan), IV : 1 057s.— The letters and papers of Cadwallader Colden [...] (9 vols., « Coll. of the N.Y. Hist. Soc. », L-LVI (1917–1923), LXVII-LXVIII (1934–1935), New York, 1918–1937), IX.— NYCD (O’Callaghan et Fernow), VI.— N.SArchives, I.— PRO, JTP, 1749/501753 ; 17541758.— T. C. Banks, The dormant and extinct baronage of England [...] (4 vol., Londres, 1807–1837), III : 335–337.— Bernard et A. P. Burke, A genealogical and heraldic history of the peerage and baronetage, the privy council, knightage and companionage, A. W. Thorpe, édit. (80e éd., Londres, 1921).— Debrett’s baronetage, knightage and companionage (Londres, 1895).— Herald (Halifax), 1er juill. 1899.— The Victoria history of the county of Northampton, L. F. Salzman, édit. (« Victoria history of the counties of England », Londres, 1900–  ), IV (1937), 259, 261.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Charles Bruce Fergusson, « OSBORN, sir DANVERS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 20 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/osborn_danvers_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/osborn_danvers_3F.html
Auteur de l'article:   Charles Bruce Fergusson
Titre de l'article:   OSBORN, sir DANVERS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   20 octobre 2014