DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

FR:UNDEF:public_sidebar_new_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_updated_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_bio_of_the_day_caption

REGNARD DUPLESSIS, MARIE-ANDRÉE – Volume III (1741-1770)

décédée à l’Hôtel-Dieu de Québec le 23 janvier 1760

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les Fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

FR:UNDEF:public_special_conferences_1864_caption

FR:UNDEF:public_special_essays_caption

FR:UNDEF:public_special_acadians_caption

FR:UNDEF:public_special_explorers_caption

FR:UNDEF:public_special_war_of_1812_caption

FR:UNDEF:public_special_wartime_pms_caption

FR:UNDEF:public_special_ww1_caption

PERONNE DE MAZÉ, LOUIS, secrétaire du gouverneur Pierre Dubois Davaugour, capitaine de la garnison de Québec, gentilhomme ordinaire de la Chambre du roi, membre du Conseil souverain ; né probablement en 1638 dans la paroisse Saint-Pierre, Ingrande (Ingrandes-sur-Loire, France), fils de Jean Perronne Dumesnil et de Lezine Frotte ; décédé à une date inconnue.

Il arriva à Québec le 31 août 1661 avec le gouverneur Davaugour. La veille, on y avait enterré son frère, Michel Peronne Des Touches. Le 7 novembre, conjointement avec Jacques de Cailhault de La Tesserie [époux d’Éléonore de Grandmaison], Louis Peronne se faisait concéder par Charles de Lauson, à l’île d’Orléans, 15 arpents de terre qui devinrent le fief La Grossardière, voisin du fief Beaulieu. De l’été de 1662 à celui de 1663, Peronne fit un voyage en France. Le 24 septembre 1664, le gouverneur de Saffray de Mézy, en brouille avec l’évêque de Québec à propos des nominations au Conseil souverain, désigna trois nouveaux conseillers, dont Louis Peronne de Mazé. Celui-ci siégea ensuite régulièrement au conseil jusqu’à la séance du 6 juillet 1665 ; il dut partir peu après pour la France et ne revint pas. Le 14 mai précédent, devant le notaire Pierre Duquet, il avait abandonné à son partenaire La Tesserie ses droits sur le fief La Grossardière, qu’ils avaient commencé de défricher ensemble.

Honorius Provost

Jug. et délib., passim.— P.-G. Roy, Inv. concessions, I : 108.— BRH, I (1895) : 152 ; XXI (1915) : 164–166.

Bibliographie de la version révisée :
Des recherches dans les Arch. départementales de Maine-et-Loire (Angers, France) ont mené à la découverte de deux actes de baptême d’enfants prénommés Louis, et nés du mariage de Jean Perronne Dumesnil et de Lezine Frotte : « Reg. paroissiaux et d’état civil », Ingrandes-sur-Loire, Saint-Pierre, 18 mai 1632, 7 janv. 1638 : www.archives49.fr/acces-directs/archives-en-ligne (consulté le 1er déc. 2014). Bien que nous n’ayons trouvé dacte de sépulture pour aucun des deux, il y a tout lieu de croire que le premier est décédé en bas âge.

Bibliothèque et Arch. nationales du Québec, Centre d’arch. de Québec, CE301-S1, 30 août 1661.

Bibliographie générale

FR:Citations

FR:UNDEF:public_citation_style_default FR:

Information to be used in other citation formats

Permalink: http://www.biographi.ca/fr/bio/peronne_de_maze_louis_1F.html
Author of Article:   Honorius Provost
Title of Article:   PERONNE DE MAZÉ, LOUIS
Publication Name:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 1
Publication Details:   FR:UNDEF:public_citation_publisher, 1966
Year of publication:   1966
Year of revision:   2017
Access Date:   23 janvier 2021