DCB/DBC Mobile beta
+

FR:Special Projects

FR:UNDEF:public_sidebar_whats_new_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_new_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_updated_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_bio_of_the_day_caption

COWANS, MARY – Volume XIII (1901-1910)

décédée le 17 janvier 1901 à Montréal

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les Fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

FR:UNDEF:public_special_conferences_1864_caption

FR:UNDEF:public_special_essays_caption

FR:UNDEF:public_special_acadians_caption

FR:UNDEF:public_special_explorers_caption

FR:UNDEF:public_special_war_of_1812_caption

FR:UNDEF:public_special_wartime_pms_caption

FR:UNDEF:public_special_ww1_caption

PREISSAC DE BONNEAU, LOUIS DE, officier dans les troupes régulières françaises, né le 12 décembre 1724 à Maravat (dép. du Gers, France), fils de Paul de Preissac, seigneur de Cadeilhan, de Maravat et de Touron, et d’Anne de Dupré, décédé après 1789.

Issu d’une très ancienne famille de la Guyenne, Louis de Preissac de Bonneau choisit, tout comme ses frères, la carrière des armes. En 1743, il était enseigne dans le régiment de Guyenne ; il fut promu lieutenant en 1744 et capitaine dix ans plus tard. Au moment de la guerre de Sept Ans, quatre frères Preissac vinrent combattre en Nouvelle-France. Louis de Preissac ainsi que son frère Paul arrivèrent en 1755 avec le régiment de Guyenne et, en 1757, Lambert et Jean-Gérard de Preissac suivirent le régiment de Berry dans la colonie.

De 1755 à 1757, Preissac de Bonneau dut suivre avec son régiment les opérations militaires menées par Dieskau*, puis Montcalm*, dans la région du lac Champlain. Au cours de l’hiver de 1757–1758, il se trouvait à Québec où il fréquentait la bonne société et s’adonnait au jeu. L’été suivant, il était fait prisonnier par les Anglais au cours d’une escarmouche qui eut lieu le 6 juillet, deux jours avant la bataille de Carillon (Ticonderoga, New York), au portage des lacs Champlain et Saint-Sacrement (lac George). Quelques jours plus tard, l’aide-major Michel-Jean-Hugues Péan écrivait à Lévis : « Je regrette bien les officiers que vous avez perdus. Ma femme [Angélique Renaud d’Avène Des Méloizes] va pleurer son ami Bonneau. » Le capitaine Bonneau se fit toutefois accorder par le major général Abercromby l’autorisation de se rendre à Montréal pour y régler des affaires personnelles à condition d’aller ensuite se constituer prisonnier à New York. Il fut échangé à la fin de 1759 et prit part, le 28 avril 1760, à la bataille de Sainte-Foy qui vit la défaite de l’armée de Murray. L’artillerie anglaise fut prise et 22 officiers, dont un colonel, faits prisonniers. « Nous les avons poursuivis, écrit Bonneau, jusqu’aux portes de la ville, sans la grande fatigue qu’avoit essuyé notre armée, nous serions entrés avec les Anglois dans la ville. » Au cours de ce combat, un frère de Bonneau, le capitaine Jean-Gérard de Preissac, fut blessé grièvement et mourut à l’Hôpital Général le 9 mai suivant.

Preissac de Bonneau participa aux dernières opérations autour de Québec en mai 1760 et fit retraite avec l’armée vers Montréal. Comme Bonneau était déjà connu des officiers supérieurs anglais, c’est lui que choisit Lévis pour aller traiter de l’échange des prisonniers à New York à l’été de 1760. Il s’acquitta de cette tâche avant de rentrer en France, le 8 mars 1761. Quinze jours plus tard, il était créé chevalier de Saint-Louis et il se fit accorder, le 13 mai, la somme de 1 898# pour payer les dépenses que lui avait occasionnées sa mission à New York. En 1763, il fut incorporé dans le régiment du Dauphin et passa en 1775 dans celui du Perche. Lorsqu’il se retira du service en 1782, il était premier capitaine commandant du régiment du Perche et reçut une pension de 1 200#. Il était toujours vivant en 1789.

Étienne Taillemite

AMA, SHA, Xb, 5.— AN, Col., E, 39 (dossier Bonneau).— BN, mss, Sr., Chérin, 162–3 299.— Coll. de manuscrits relatifs à la N.-F., IV : 307s.— Coll. des manuscrits de Lévis (Casgrain), I : 289 ; II : 344s., 351 ; IV : 233–236, 239, 245–247, 250–254 ; V : 283 ; VI : 111 ; VII : 393 ; X : 86 ; XI : 164.— Ægidius Fauteux, Les quatre frères Preissac, BRH, XXXVIII (1932) : 136–148.— Les officiers du régiment de Guyenne, BRH, LI (1945) : 190.

Bibliographie générale

FR:Citations

FR:UNDEF:public_citation_style_default FR:

Information to be used in other citation formats

Permalink: http://www.biographi.ca/fr/bio/preissac_de_bonneau_louis_de_4F.html
Author of Article:   Étienne Taillemite
Title of Article:   PREISSAC DE BONNEAU, LOUIS DE
Publication Name:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 4
Publication Details:   FR:UNDEF:public_citation_publisher, 1980
Year of publication:   1980
Year of revision:   1980
Access Date:   17 janvier 2021