DCB/DBC Mobile beta
+

STIMSON, ELAM, médecin, né le 4 octobre 1792 à Tolland, Connecticut ; il épousa en premières noces Mary Anne Frances Bolles, en 1819, et ils eurent cinq enfants, et en secondes noces Susan Bolles, en 1832, qui donna naissance à quatre enfants ; décédé le 1er janvier 1869 à St George, Ontario.

Elam Stimson était le cadet des 12 enfants d’une famille pauvre. Adolescent, il travailla pour aider sa famille. Il servit comme sergent dans l’armée américaine durant un an au cours de la guerre de 1812. Il jugea cette période « totalement perdue pour [lui] et sans utilité ». Son enrôlement terminé, il retourna à Tolland, se fit instituteur, puis travailla comme ouvrier agricole pendant qu’il étudiait la médecine avec le médecin du village. En 1817–1818, il suivit des cours au Medical Institute de Yale College et, à l’automne de la dernière année, à la New Hampshire Medical Institution à Dartmouth College. Il reçut le diplôme de docteur en médecine en avril 1819, puis retourna à Tolland pour exercer sa profession.

En 1823, Stimson déménagea avec sa famille à St Catharines, Haut-Canada, et reçut l’autorisation d’y exercer du Medical Board of Upper Canada, le 7 juillet.

L’année suivante, il déménagea à Galt (Cambridge), d’où il visitait à cheval les malades des cantons voisins. En 1831, il s’installa à London comme associé du docteur James Corbin et coroner et médecin de la prison. En 1832, des immigrants atteints du choléra propagèrent l’épidémie de Québec jusqu’à l’ouest du Haut-Canada, et toutes les personnes atteintes de choléra étaient mises en quarantaine dès leur arrivée dans le district de London.

Dans une brochure qu’il publia en 1835, Stimson décrivit d’une manière vivante les symptômes du choléra : « Les convulsions sont plus violentes, s’attaquant aux jambes, aux cuisses et au corps. Les doigts et les orteils se dessèchent et deviennent violacés ou noirs. Les veines ne sont que des lignes noires plates [...] et au toucher la peau est semblable au cuir humide et froid. » Stimson prétendait que « la cause éloignée du choléra se trouvait dans une certaine impureté de l’atmosphère et [que] la cause prochaine était une anomalie dans le fonctionnement des propriétés chimiques des poumons ». Il traitait au moyen de fortes doses de calomel additionné de tisane de gingembre et d’alcool, ainsi que par une saignée abondante du malade. Plusieurs malades traités par Stimson moururent, y compris sa femme et son fils.

À l’automne de 1832, Stimson retourna au Connecticut où il épousa une sœur cadette de sa première femme. L’année suivante, il revint dans le Haut-Canada et s’établit à St George, y exerçant jusqu’à sa mort en 1869. L’un de ses fils, Elam Rush, devint ministre de l’Église d’Angleterre et fut rédacteur en chef du Church Herald (Toronto) et auteur de l’History of the separation of church and state in Canada (Toronto, 1887).

C. M. Godfrey

Elam Stimson est l’auteur de The cholera beacon, being a treatise on the epidemic cholera as it appeared in Upper Canada in 1832–4 [...] (Dundas, Ont., 1835). C. T. Campbell, Pioneer days in London ; some account of men and things in London before it became a city (London, Ont., 1921).— Canniff, Medical profession in U.C.— Edwin Seaborn, The Asiatic cholera in 1832 in the London District, SRC Mémoires, 3e sér., XXXI (1937), sect. ii : 153–169 ; The march of medicine in western Ontario (Toronto, [1944]).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

C. M. Godfrey, « STIMSON, ELAM », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 31 juill. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/stimson_elam_9F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/stimson_elam_9F.html
Auteur de l'article:   C. M. Godfrey
Titre de l'article:   STIMSON, ELAM
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1977
Année de la révision:   1977
Date de consultation:   31 juillet 2014