DCB/DBC Mobile beta
+

DCB/DBC News

New Biographies

Minor Corrections

Biography of the Day

MIGISI – Volume XIII (1901-1910)

d. 25 April 1906 on the Dokis Indian Reserve, Ont

Confederation

Responsible Government

Sir John A. Macdonald

From the Red River Settlement to Manitoba (1812–70)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports

The Fenians

Women in the DCB/DBC

The Charlottetown and Quebec Conferences of 1864

Introductory Essays of the DCB/DBC

The Acadians

For Educators

The War of 1812 

Canada’s Wartime Prime Ministers

The First World War

GODEFROY DE SAINT-PAUL, JEAN-AMADOR, écuyer, interprète, capitaine de la milice de Trois-Rivières, trafiquant de fourrures, seigneur ; fils de Jean Godefroy* de Lintot et de Marie Leneuf, il fut baptisé à Trois-Rivières le 18 juillet 1649 et y mourut le 10 septembre 1730.

Au cours de la conférence tenue à Montréal en août 1682, Saint-Paul servit d’interprète aux Miamis et aux Kiskakons, ce qui porterait à croire qu’il avait déjà séjourné dans l’Ouest. Il prit part, en qualité de capitaine de la milice de Trois-Rivières, aux expéditions que les gouverneurs Le Febvre* de La Barre et Brisay de Denonville menèrent contre les Iroquois en 1684 et en 1687. Associé à Antoine Lepellé, son partenaire et futur gendre, il trafiqua avec les Outaouais pendant quelques années vers 1690.

En 1706, l’activité commerciale de Saint-Paul embrassait aussi la pêche à la morue sur les côtes de l’est. Cette même année, Rigaud de Vaudreuil et Jacques Raudot lui concédèrent, au Labrador, une seigneurie d’une étendue de cinq lieues de longueur sur dix lieues de profondeur sur les deux rives de la Grande Rivière (Quitzezaqui). Il continua toutefois d’habiter Trois-Rivières et y poursuivit son trafic avec les tribus de la région. Il connaissait sans doute la langue algonquine puisqu’on lui accorda le privilège de vendre de la bière et du cidre aux Algonquins qui venaient à Trois-Rivières.

Saint-Paul contracta deux mariages. Sa première femme, Marguerite Jutrat, qu’il avait épousée à Trois-Rivières le 12 novembre 1675, eut deux filles. Il convola ensuite avec Françoise Lepellé à Trois-Rivières, le 22 juillet 1682. Six enfants naquirent de cette union. Saint-Paul survécut trois ans à sa deuxième épouse.

C. J. Russ

AJM, Greffe d’Antoine Adhémar, 22 juill. 1682, 13 sept., 16 sept., 17 sept. 1694 ; Greffe de Bénigne Basset, 2 août 1688, 3 août 1688.— AJTR, Greffe de Séverin Ameau, 17 nov. 1675, 7 juill. 1698.— AN, Col., C11A, 6, ff.4–25, 476–479.— NYCD (O’Callaghan et Fernow), IX : 334.— P.-G. Roy, Inv. concessions, IV : 188s. ; Inv. ord. int., I : 127 ; La Famille Godefroy de Tonnancour (Lévis, 1904).

General Bibliography

Cite This Article

C. J. Russ, “GODEFROY DE SAINT-PAUL, JEAN-AMADOR,” in Dictionary of Canadian Biography, vol. 2, University of Toronto/Université Laval, 2003–, accessed 25 avril 2024, http://www.biographi.ca/en/bio/godefroy_de_saint_paul_jean_amador_2E.html.

The citation above shows the format for footnotes and endnotes according to the Chicago manual of style (16th edition). Information to be used in other citation formats:


Permalink:   http://www.biographi.ca/en/bio/godefroy_de_saint_paul_jean_amador_2E.html
Author of Article:   C. J. Russ
Title of Article:   GODEFROY DE SAINT-PAUL, JEAN-AMADOR
Publication Name:   Dictionary of Canadian Biography, vol. 2
Publisher:   University of Toronto/Université Laval
Year of publication:   1969
Year of revision:   1991
Access Date:   25 avril 2024