DCB/DBC Mobile beta
+

BAZIRE, CHARLES, receveur général des droits et du Domaine du roi, seigneur, négociant, agent de la Compagnie des Indes occidentales, né en 1624 de Jean Bazire, originaire de Saint-Vincent de Rouen, et de Jeanne Le Borgne, décédé en 1677.

Il semble n’avoir eu qu’une sœur, Marie, qui épousa Philippe Gaultier de Comporté. Charles Bazire se maria à Québec le 11 janvier 1666 avec Geneviève Macard, fille de Nicolas Macard et de Marguerite Couillard ; Charles, leur seul enfant, naquit le 21 septembre 1666 et mourut après deux semaines.

Charles Bazire vint en Nouvelle-France vers 1660 en qualité de receveur général des droits et du Domaine du roi. Il se lança aussitôt dans les affaires et s’associa à Charles Aubert* de La Chesnaye. Au recensement de 1667, on dénombra 14 personnes sous son toit à Québec ; en plus de sa femme, il logeait ses employés. Les actes notariés de l’époque montrent Bazire impliqué dans un grand nombre de transactions portant sur des immeubles et des échanges divers. Jusqu’en 1674, il fut l’agent de la Compagnie des Indes occidentales, qui détenait le monopole de la traite des fourrures en Nouvelle-France. Le 3 septembre de la même année, le gouverneur général de Buade de Frontenac, afin « de supléer le nombre des Juges pour juger des causes de recusations proposées par » François-Marie Perrot, gouverneur de Montréal, contre certains membres du Conseil souverain, le nomma, avec quelques autres, membre de cet organisme.

Le 20 juillet 1672, l’intendant Talon lui concéda, en même temps qu’à Pierre Denys* de La Ronde et à Charles Aubert de La Chesnaye, une seigneurie d’une lieue carrée sur la terre ferme, en face de l’île Percée. Des comptoirs pour la pêche furent établis sur la Petite Rivière (à l’entrée du Barachois, à Saint-Pierre de La Malbaie) et à Percé. Pierre Denys paraît avoir été le principal responsable de la bonne marche de cet établissement qui se spécialisait dans la pêche de la morue.

Avec Charles Aubert de La Chesnaye, Bazire obtint également une concession en vue de l’exploitation du bois dans les seigneuries de Rivière-du-Loup et de Madawaska. Plusieurs autres concessions lui furent également faites. C’est ainsi qu’il reçut de Mgr de Laval*, le 21 juillet 1677, conjointement avec Charles Aubert de La Chesnaye, l’arrière-fief de Charlesville, près de la chute Montmorency. On sait aussi qu’il possédait, conjointement toujours avec Charles Aubert de La Chesnaye, le fief et seigneurie de Lachenaie (arrière-fief de la Côte-de-Beaupré).

Charles Bazire apparaît ainsi comme l’un des premiers hommes d’affaires de la Nouvelle-France. À sa mort, il laissa une fortune rondelette et des biens divers. Dans son testament, passé devant le notaire Romain Becquet le 14 décembre 1677, veille de sa mort, il léguait en effet 50 000# à partager entre la fabrique de Notre-Dame de Québec, où il avait été marguillier en 1671 et en 1673, les Jésuites, les Ursulines, l’Hôtel-Dieu, son père et les Récollets. Sa femme, avec laquelle il vivait en communauté de biens, reçut la moitié de son avoir. Elle se maria en secondes noces avec François Provost*, major du château Saint-Louis puis gouverneur de Trois-Rivières, et, en troisièmes noces, avec Charles-Henri d’Aloigny*, marquis de La Groye.

Fernand Grenier

ASQ, MSS, C, II (1674–86) [Livres de comptes], pp. 95–112, 280–283 ; Paroisse de Québec, 145 ; Seigneuries, III : 27 ; Séminaire, VI : 16, XXXIII : 11, XXXV : 34–37.— BN, MSS, Clairambault 1016, f.297 – Jug. et délib., I, II, III, V.— Ord. comm. (P.-G. Roy), I : 120–126.— P.-G. Roy, Inv. concessions, I : 66, 264 ; II : 127 ; La Famille Bazire, BRH, XLII (1936) : 66–72.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Fernand Grenier, « BAZIRE, CHARLES », dans FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 16 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/bazire_charles_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/bazire_charles_1F.html
Auteur de l'article:   Fernand Grenier
Titre de l'article:   BAZIRE, CHARLES
Titre de la publication:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   16 septembre 2014