DCB/DBC Mobile beta
+

BERMEN, LAURENT, notaire à Québec de 1647 à 1649.

Depuis Nicolas (premier greffier à avoir signé un acte en Nouvelle-France, en 1621), les greffiers avaient accoutumé, dans la colonie, de recevoir, par tolérance, actes et conventions. Mais Laurent Bermen fut le premier à se qualifier, dans les actes qu’il rédigeait, de notaire royal. C’était en prendre gratuitement le titre puisque, de 1627 à 1663, la Compagnie des Cent-Associés détenait le droit de haute, moyenne et basse justice en Nouvelle-France et pouvait seule nommer les fonctionnaires et les officiers de justice. Bermen ne pouvait être qu’une sorte de notaire seigneurial au service de la compagnie, seigneuresse de la Nouvelle-France. Car seuls le roi ou un de ses représentants commis à cet effet pouvaient nommer les notaires royaux. Pas plus que Bermen, et pour les mêmes raisons, Claude Lecoustre (1647–1648), Guillaume Audouart (1649–1663), Jean Durand (1653–1654) et Louis Rouer de Villeray (1653–1657) n’avaient droit au titre de notaire royal. Du 11 août 1647 au 27 octobre 1649, Bermen reçut 39 actes notariés. On ne sait rien de plus sur lui.

André Vachon

AJQ, Greffe de Laurent Bermen, 1647–49.— Les Notaires au Canada, RAPQ, 1921–22 : 11s.— André Vachon, Histoire du notariat canadien, 1621–1960 (Québec, 1962) ; Inventaire critique des notaires royaux des gouvernements de Québec, Montréal et Trois-Rivières (1663–1764), RHAF, X (1956–57) : 97s.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

André Vachon, « BERMEN, LAURENT », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 18 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/bermen_laurent_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/bermen_laurent_1F.html
Auteur de l'article:   André Vachon
Titre de l'article:   BERMEN, LAURENT
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   18 décembre 2014