DCB/DBC Mobile beta
+

BONHOMME, dit Beaupré, NOËL, arpenteur, né à Lorette (Ancienne-Lorette, Québec) le 13 novembre 1684 et baptisé le même jour à Québec, fils d’Ignace Bonhomme, dit Beaupré, et d’Agnès Morin ; il épousa à l’Ancienne-Lorette le 29 mai 1709 Félicité Hamel ; décédé le 29 mai 1755 à l’Ancienne-Lorette.

Il est bien difficile de connaître la formation professionnelle de Noël Beaupré puisque nous n’avons pas retrouvé son certificat de capacité décerné normalement par l’hydrographe du roi ou le professeur d’hydrographie aux étudiants ayant suivi avec succès les cours de mathématique ou encore par un arpenteur reconnu aux candidats ayant terminé un bon apprentissage. Quoi qu’il en soit, Noël Beaupré obtint le 15 décembre 1718, de l’intendant Michel Bégon, une commission d’arpenteur et de mesureur ; Beaupré était alors âgé de 34 ans. Bien qu’à partir du 4 juin 1731 et jusqu’à la fin de sa vie il s’intitulât dans ses actes arpenteur royal, aucune nomination officielle ne semble être venue confirmer ce titre.

Le rôle des arpenteurs, clairement défini dans la commission qu’ils recevaient de l’intendant, consistait à « faire tout essort d’arpentage et mesurage d’en dresser des procès verbaux [...] comme il se pratique dans la prévosté et vicomté de Paris aux droits Et Emoluments y attribués ». Les arpenteurs devaient poser des bornes bien visibles et ne se servir que de boussoles, aimants et autres instruments dûment vérifiés par l’hydrographe du roi. Noël Beaupré spécifiait dans ses procès-verbaux qu’il utilisait pour ses bornes des pierres, des tessons de terrine, ou des briques de mâchefer. En plus de mesurer les terres nouvellement concédées, souvent les arpenteurs, grâce à leurs travaux de bornage et à leurs procès-verbaux, mettaient un point final aux nombreuses poursuites au sujet des limites des terres, entre voisins, même entre seigneurs et surtout entre les héritiers. Ils réglaient définitivement des conflits qui avaient duré des années.

Les qualités et les capacités de Noël Beaupré furent vite reconnues et l’on avait recours à ses bons offices aussi bien sur la côte de Beaupré que sur l’île d’Orléans, sur la rive sud comme sur la rive nord du Saint-Laurent, dans toute l’étendue du gouvernement de Québec et même au-delà. De 1718 à 1752, il dressa près de 900 actes et procès-verbaux. Parmi ces proces verbaux, nous en retrouvons deux des plus importants : celui de l’arpentage effectué en décembre 1737 et en janvier 1738 sur les terres de la Nouvelle-Beauce nouvellement concédées à Thomas-Jacques Taschereau et celui du bornage des fiefs de Beaumont, Vincennes et Saint-Gilles, fait en 1743, à la demande de Jacques-Hugues Péan de Livaudière, de Charles-Marie Couillard de Beaumont et de Marguerite Forestier. Ce dernier proces-verbal mettait fin à un partage difficile de la seigneurie de Beaumont, à la suite de la vente de cette seigneurie par les héritiers.

Noël Beaupré mourut à l’Ancienne-Lorette et y fut inhumé le 29 mai 1755. Ses procès-verbaux démontrent le souci qu’il avait du détail et de la précision et c’est sûrement ce qui explique sa grande popularité partout dans le gouvernement de Québec.

Roland-J. Auger

AJQ, Registre d’état civil, Notre-Dame de Québec, 13 nov. 1684.— ANQ, Greffe de J.-É. Dubreuil, 12 juill. 1722 ; Greffe de Florent de La Cetière, 2 mai 1709 ; NF, Coll. de pièces jud. et not., 2 975, 3 125 ; NF, Ord. int., 15 déc. 1718, 31 mai 1730, 8 juin 1731, 13 août 1738, 16 mars, 26 août, 8 sept. 1743, 12 avril, 18 déc. 1745, 19 févr. 1746.— ASQ, Fonds Verreau, XIII : 22 ; Polygraphie, III : 107c.— Tanguay, Dictionnaire.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Roland-J. Auger, « BONHOMME, Beaupré, NOËL », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 23 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/bonhomme_noel_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/bonhomme_noel_3F.html
Auteur de l'article:   Roland-J. Auger
Titre de l'article:   BONHOMME, Beaupré, NOËL
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   23 octobre 2014