DCB/DBC Mobile beta
+

BRENAN, DANIEL, arpenteur, marchand, banquier et homme politique, né en 1796 à Ballinakill, dans le comté de Queen’s (maintenant province de Leinster), en Irlande, décédé le 1er mars 1876 à Charlottetown, Î.-P.-É.

Brenan fit ses études en Irlande. À l’âge de 27 ans, il émigra à l’Île-du-Prince-Édouard où il commença aussitôt à exercer la profession d’arpenteur ; quelques années plus tard, on le retrouve marchand à Charlottetown. Vers la fin des années 1820, étant devenu un des principaux importateurs de l’île, il se trouva en mesure d’élargir le champ de ses activités : il s’intéressa au commerce du transport, aux transactions immobilières, aux assurances et aux opérations bancaires. Son commerce de détail demeura toutefois la plus importante de ses entreprises financières ; en 1845, puis en 1866, il construisit de nouveaux magasins en brique.

De religion catholique, Brenan fut relevé de son incapacité d’exercer ses droits civils par la réhabilitation des catholiques de l’île, en 1830. Quelques mois après, il se présenta dans le comté de Kings, fut élu à l’Assemblée et réélu en 1834. En chambre, il se montra un tory intransigeant et déclara que les radicaux, partisans de la confiscation des terres, étaient « des ignorants et des intrigants qui avaient choisi d’abuser de la crédulité des gens de la campagne ». Après la session de 1835, il donna sa démission pour accepter le poste de commissaire préposé à la vérification des limites des comtés et des cantons. Son siège laissé vacant fut remporté par John Macintosh*, partisan de la confiscation des terres.

Bien que ne détenant aucun siège dans l’une ou l’autre des chambres de la législature, Brenan fut nommé au Conseil exécutif, en 1849, par le lieutenant-gouverneur, sir Donald Campbell*, adversaire acharné de la responsabilité ministérielle. Brenan conserva son siège au conseil jusqu’à ce que les réformistes prennent le pouvoir, deux ans plus tard. Au cours des années 50, 60 et 70, les questions religieuses créèrent un état de grande tension dans le climat politique de l’île ; néanmoins, Brenan fut un des rares catholiques à demeurer dans les rangs du parti conservateur où l’élément protestant était prédominant.

Durant toute sa carrière, Brenan fut un des citoyens de l’île les plus connu. Lorsque, en 1847, fut créé le fond de secours pour les Irlandais et les Écossais, c’est à lui que fut confiée la charge de trésorier. Il fut un catholique éminent et un homme d’affaires prospère ; il fut souvent l’invité du Mechanics’ Institute et du Catholic Young Men’s Literary Institute pour y donner des conférences. À sa mort, en 1876, il laissait sa femme Margaret mais aucun descendant ; il légua à diverses institutions catholiques la plus grande partie de ses biens.

Ian Ross Robertson

PAPEI, Prince Edward Island, Executive Council, Minutes, 16 févr. 1849.— Prince Edward Island, Supreme Court, Estates Division, testament de Daniel Brenan, 20 sept. 1872.— Daniel Brenan, Remarks on education, with suggestions for the improvement of the present system (Charlottetown, 1856 ; copie aux PAPEI).— Journal of the House of Assembly of Prince Edward Island, 1831–1835.— Island Argus (Charlottetown), 7 mars 1876.— Patriot (Charlottetown), 3 mars 1876.— Prince Edward Island Register (Charlottetown), 29 mai 1824.— Royal Gazette (Charlottetown), 28 sept., 12 oct., 19 oct. 1830, 7 févr. 1832.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Ian Ross Robertson, « BRENAN, DANIEL », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 20 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/brenan_daniel_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/brenan_daniel_10F.html
Auteur de l'article:   Ian Ross Robertson
Titre de l'article:   BRENAN, DANIEL
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   20 décembre 2014