DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

McVICAR, VICTORIA – Volume XII (1891-1900)

décédée célibataire le 29 septembre 1899 à Port Arthur (Thunder Bay, Ontario)

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

DANGÉ, FRANÇOIS, musicien accepté comme pensionnaire par les Jésuites de Québec en 1662. Le père Jérôme Lalemant, dans le Journal des Jésuites, épelle le nom de famille « dangé » et « d’Auger » ; J.-E. Roy le donne comme « d’Augé » ou « d’Auger ».

Les Jésuites commencèrent en 1659 à accepter des étudiants pensionnaires à leur collège ; leur projet consistait à accepter « chaque étudiant à titre gratuit seulement pour une période d’un an, afin de pouvoir répartir leur aide entre plusieurs élèves. » (Gosselin, dans Canada and its Provinces, XVI : 362, parle du « séminaire », mais comme ce dernier n’a pas été fondé avant 1663, il doit faire allusion au « collège ».) Le collège des Jésuites comprenait « environ une vingtaine » de pensionnaires en 1663. Lalemant écrit, pour le mois de novembre 1662 : « Environ ce temps nous receusmes aux pensions françois dangé musicien & la Marque par charité ne sçachant que devenir. » À Noël de la même année, les chanteurs reçurent une généreuse libation de bière et de vin. « Cela enruma Amador, qui ne put plus ensuite chanter les festes, aussy bien que d’autres musiciens françois d’Anger, &c. » La dernière allusion de Lalemant à Dangé mentionne que « le 15. ou le 16. [décembre 1663] revint françois le musicien, que nous entreprismes de nourir par charité, et Mr. l’Evesque ou la paroisse a luy fournir vestitum (le vêtement). » La façon dont les Jésuites traitèrent ce jeune musicien montre le grand état qu’ils faisaient des dispositions pour la musique.

Helmut Kallmann

JR (Thwaites), XLVII : 293, 295, 311.— Amédée-E. Gosselin, Education in Canada under the French régime, dans Canada and its Provinces (Shortt and Doughty), XVI : 361–373.— J.-E. Roy, Chant et musique, BRH, II (1896) : 157s.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Helmut Kallmann, « DANGÉ, FRANÇOIS », dans FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 29 sept. 2016, http://www.biographi.ca/fr/bio/dange_francois_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/dange_francois_1F.html
Auteur de l'article:   Helmut Kallmann
Titre de l'article:   DANGÉ, FRANÇOIS
Titre de la publication:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1986
Date de consultation:   29 septembre 2016