DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

VETCH, SAMUEL – Volume II (1701-1740)

né le 9 décembre 1668 (ancien style) à Édimbourg, en Écosse

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

DESCOUTS (Decous, Decoust), MARTIN, chirurgien, originaire de Salies (Salies-de-Béarn), France ; circa 1682–1745.

Martin Descouts arrive à Plaisance (Placentia, T.-N.) vers 1700 comme chirurgien dans une compagnie de pêche. Il s’adonne lui-même à la pêche commerciale à Plaisance jusqu’en 1714. À la suite du traité d’Utrecht par lequel Plaisance passe à l’Angleterre, Descouts va faire la pêche à Canseau (Canso, N.-É). En 1715, il a dix pêcheurs et graviers ainsi qu’un commis à son service. Il prétend qu’il perd 10 000 écus en 1718, probablement à la suite de l’expédition anglaise qui, sous le commandement de Thomas Smart*, s’empare cette année-là des pêcheries françaises de Canseau. Descouts aura de la difficulté à liquider cette faillite et il devra même vendre des propriétés qu’il possède en France pour payer ses dettes.

En 1726, les Français s’installent à l’île Saint-Jean (Île-du-Prince-Édouard) et Descouts est engagé comme chirurgien des troupes. Selon le recensement de Port-La-Joie (Fort Amherst) en 1734, il est célibataire et pratique toujours sa profession de chirurgien. Il possède 19 bêtes à cornes et entretient un domestique. À cause de son âge et de ses infirmités, il demande la demi-solde en 1743, afin de prendre sa retraite. François Bigot* et Jean-Baptiste-Louis Le Prévost Duquesnel, respectivement commissaire ordonnateur et commandant de l’île Royale, transmettent cette demande à Maurepas, ministre de la Marine, en faisant l’éloge de Descouts qu’ils décrivent comme « un homme qui a rempli ses devoirs à la satisfaction de ses supérieurs ». Il est toujours à l’île Saint-Jean en 1744, mais après l’occupation anglaise de 1745 on perd sa trace.

Hervé Bélanger

An, Col., C11B, 8, pp. 134–135 ; 25, p. 8 ; Col., C11C, 12, pp. 147–181 ; Section Outre-Mer, G1, 466/1, p. 585 ; 466/2, pp. 244–245 (copies aux APC) ; G1, 2 046/2, 2 057, 2 058.— Harvey, French régime in P.E.I., 202.— McLennan, Louisbourg, 9, 60.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Hervé Bélanger, « DESCOUTS, MARTIN », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 9 déc. 2016, http://www.biographi.ca/fr/bio/descouts_martin_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/descouts_martin_3F.html
Auteur de l'article:   Hervé Bélanger
Titre de l'article:   DESCOUTS, MARTIN
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   9 décembre 2016