DCB/DBC Mobile beta
+

DUMOULIN, JEAN-GASPARD, avocat et fonctionnaire, né le 19 avril 1832 à Trois-Rivières, Bas-Canada, fils de Pierre-Benjamin Dumoulin et d’Hermine Rieutord ; le 10 janvier 1855, il épousa à Saint-Norbert-d’Arthabaska (Norbertville, Québec) Alida Pacaud, fille du notaire Philippe-Napoléon Pacaud*, et ils eurent trois enfants ; décédé le 25 juillet 1860 à Trois-Rivières.

On ne sait rien des premières années de Jean-Gaspard Dumoulin. Il fit ses études classiques au séminaire de Nicolet de 1842 à 1846, puis au petit séminaire de Montréal de 1847 à 1851. Au début de sa philosophie, soit en 1849, il entreprit son stage de clerc à Trois-Rivières, sous la direction de Louis-Charles Boucher* de Niverville.

Admis au Barreau du Bas-Canada en 1853, Dumoulin commença à exercer la profession d’avocat à Trois-Rivières. La même année, il quitta cette ville pour Saint-Christophe-d’Arthabaska (Arthabaska) ; premier avocat à aller s’établir dans cette localité, il fut nommé, le 2 septembre, greffier de la Cour de circuit d’Arthabaska. Le 10 octobre 1855, la cérémonie d’installation du conseil du nouveau comté d’Arthabaska, issu de la division du comté dé Drummond, eut lieu dans la maison de Dumoulin. Les maires de plusieurs municipalités du comté prirent part à la première séance de ce conseil, au cours de laquelle ils choisirent Saint-Christophe-d’Arthabaska comme siège du comté. Le 6 mars 1858, le gouverneur en chef du Canada, sir Edmund Walker Head*, nomma Dumoulin protonotaire de la Cour supérieure et greffier de la Cour de circuit du nouveau district d’Arthabaska, créé l’année précédente.

Dumoulin se mêla aussi des affaires municipales. Le 27 février 1856, il avait été nommé secrétaire-trésorier de la corporation des commissaires d’écoles de la paroisse Saint-Christophe-d’Arthabaska, charge qu’il occupa jusqu’en 1858. Pour exercer ses fonctions, il dut fournir des garanties en hypothéquant un terrain qu’il possédait dans le canton de Saint-Maurice, près de Trois-Rivières ; de plus, le maire de la municipalité et préfet du conseil de comté, Adolphus Stein, ainsi que le registrateur du comté, Édouard-Modeste Poisson, répondirent de la bonne conduite de Dumoulin quant à l’administration de la commission scolaire.

Jean-Gaspard Dumoulin mourut prématurément le 25 juillet 1860 à Trois-Rivières, à l’âge de 28 ans, et il fut inhumé dans la crypte de la cathédrale de sa ville natale trois jours plus tard. Il avait participé à un certain nombre de transactions immobilières à Saint-Christophe-d’Arthabaska. Cependant, il semble que la chance ne lui ait pas souri, puisque à sa mort son épouse renonça à sa succession qu’elle jugea trop onéreuse pour elle. Outre sa femme, Dumoulin laissait dans le deuil ses trois enfants. Son fils Philippe-Benjamin deviendra caissier (directeur) de la Banque du peuple, à Québec, vers 1885.

Alcide Fleury

AC, Arthabaska, État civil, Catholiques, Saint-Christophe (Arthabaska), 11 mars 1917.— ANQ-MBF, CE1-48, 20 avril 1832, 28 juill. 1860 ; CE2-72, 10 janv. 1855 ; CN1-19, 15 août 1849 ; CN1-25, 17 janv. 1855, 15 févr. 1861 ; CN2-15, 26 févr. 1856, 14 avril, 16 juill. 1860 ; CN2-26, 17 janv. 1855.— APC, MG 30, D1, 11 : 739–740 ; RG 68, General index, 1841–1867 : 35, 314.— Arch. de la Corporation des commissaires d’écoles de la paroisse Saint-Christophe-d’Arthabaska (Arthabaska), Livres des délibérations, 14 déc. 1858.— ASTR, 0184 ; 0296.— L’Écho du Saint-Maurice (Trois-Rivières), 12 mars 1858.— L’Ère nouvelle, 26 juill. 1860.— F.-J. Audet, les Députés des Trois-Rivières.— P.-G. Roy, les Avocats de la région de Québec.— Le Centenaire d’Arthabaska ([Arthabaska], 1951), 37, 85, 91, 93, 95, 97, 159, 169.— Douville, Hist. du collège-séminaire de Nicolet.— Alcide Fleury, Arthabaska, capitale des Bois-Francs (Arthabaska, 1961), 164–165, 188, 190, 228.— Maurault, le Collège de Montréal (Dansereau ; 1967).— Robert Cannon, « les Trois-Rivières et les Familles Dumoulin et Cannon », BRH, 40 (1934) : 109–116.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Alcide Fleury, « DUMOULIN, JEAN-GASPARD », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 8, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 23 juill. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/dumoulin_jean_gaspard_8F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/dumoulin_jean_gaspard_8F.html
Auteur de l'article:   Alcide Fleury
Titre de l'article:   DUMOULIN, JEAN-GASPARD
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 8
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1985
Année de la révision:   1985
Date de consultation:   23 juillet 2014