DCB/DBC Mobile beta
+

DURAND DE LA GARENNE (prénom inconnu), écrivain de la marine et juge de l’amirauté à Plaisance (Placentia) ; il mourut le 12 octobre 1715.

Employé au port de Rochefort en 1691, Durand vint à Plaisance en 1699, comme écrivain de la marine. L’année suivante, Louis XIV lui demandait de servir à titre de commissaire et, en 1701, il devint subdélégué de l’intendant de Québec. Ses multiples fonctions englobaient le soin des troupes, des approvisionnements et des fortifications, ce qui amena des conflits avec Joseph de Monic, dont il eut à subir les mauvais procédés. Il s’entendit mieux avec Auger de Subercase et fit avec lui la campagne de Saint-Jean (1705). Passé en France en 1706, il revint en 1707, avec la charge de juge de l’amirauté. En 1710, il fit le recensement des habitants de Plaisance et de ses environs. L’année suivante, il proposa de transporter les habitants de Terre-Neuve et de l’île Saint-Pierre au Cap-Breton.

Comme tous les officiers de Plaisance, Durand s’occupait de la pêche pour son compte personnel et, en 1711, il contribua à l’armement d’un vaisseau corsaire. Ce navire fut pris à la sortie du port et Durand dut contribuer à la rançon du capitaine. Cette mésaventure paraît avoir compromis ses affaires car, les années suivantes, on le voit poursuivi pour dettes et il doit de l’argent au trésorier de la marine. Après le traité d’Utrecht, il fut chargé avec Pastour de Costebelle, de préparer l’évacuation de Plaisance. Mais sa comptabilité se trouvait dans le plus grand désordre. Il était aussi accuse d’avoir détourné et vendu des effets provenant de la prise de Saint-Jean, en 1709. Au lieu de passer à l’île Royale (île du Cap-Breton), il s’esquiva vers Saint-Domingue, où son frère, Durand de Beauval, était receveur. Il y mourut opportunément le 12 octobre 1715, laissant aux commis de la marine le soin de liquider les comptes de la colonie perdue. Les archives de France conservent un bon nombre de ses lettres et de ses mémoires sur les affaires de Plaisance, pendant les 15 ans qu’il y fut employé.

René Baudry

AN, Col., B, 22–23, 25, 27, 29–30, 32–35, 37–38 ; Col., C11B, 1, f.120 ; Col., C11C, 2–7, 16 ; Col., E, 93 (dossier Costebelle) ; Col., F3, 54, ff.421–430 ; Section Outre-Mer, G1, 467 (recensements de Plaisance, 1706, 1710 ; reproduit dans MSGCF, XI (1960) : 80s.) ; G3, 2 053–2 055.— Coll. de manuscrits relatifs à la N.-F, II : 565.— Le Blant, Histoire de la N.-F., 256 ; Philippe de Pastour de Costebelle, 94, 115, 168.— [AN, Col., C11C, 6, f.156.]

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

René Baudry, « DURAND DE LA GARENNE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 23 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/durand_de_la_garenne_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/durand_de_la_garenne_2F.html
Auteur de l'article:   René Baudry
Titre de l'article:   DURAND DE LA GARENNE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   23 octobre 2014