DCB/DBC Mobile beta
+

ESTEN, JAMES CHRISTIE PALMER, avocat et juge, né le 7 novembre 1805 à St George, Bermudes, fils de James Christie Esten, juge en chef des Bermudes, et d’Ester Palmer ; il épousa en 1832 à Exeter, Angleterre, Ann Frederica Hutchison, et ils eurent plusieurs enfants ; décédé le 24 octobre 1864 à Toronto, Haut-Canada.

James Christie Palmer Esten passa son enfance aux Bermudes et en Virginie. Il fit ses études à la Charterhouse School, à Londres, puis il entra à Lincoln’s Inn. Admis au barreau, il exerça sa profession à Londres et à Exeter, et devint un expert en droit foncier, particulièrement dans les cas de transferts de propriétés.

En 1836, Esten émigra au Haut-Canada pour y poursuivre une carrière dans le commerce de détail. Mais lorsque, en mars de l’année suivante, la Cour de la chancellerie fut établie dans la province, Esten eut l’occasion de recommencer sa carrière comme avocat en équité, et ce avec un espoir raisonnable de succès, puisque peu d’avocats au Haut-Canada étaient experts en ce domaine du droit. En 1838, il fut reçu avocat, et jusqu’en 1849 sa clientèle ne cessa de s’accroître.

En 1843, le gouvernement de Robert Baldwin* et de Louis-Hippolyte La Fontaine créa une commission chargée d’enquêter sur la Cour de la chancellerie, dans l’espoir de simplifier sa procédure et de réduire les frais de justice. Parmi les personnes nommées à la commission se trouvaient trois éminents avocats en équité : Robert Easton Burns, William Hume Blake et Esten. Le rapport de la commission fut présenté au gouvernement en 1845 ; plusieurs de ses recommandations furent mises à effet en 1849. Mais le remaniement majeur, qui consistait à faire passer le nombre des juges à la Cour de la chancellerie de un à trois, ne figurait pas parmi les recommandations de 1845. William Blake, solliciteur général du Haut-Canada, devint chancelier, et Esten un des vice-chanceliers ; Robert Sympson Jameson* resta vice-chancelier. Esten siégea comme juge en équité à partir de l’automne de 1849 jusqu’à sa mort en 1864. Avec Blake, il contribua à simplifier encore le fonctionnement de la cour et à promulguer de nouvelles ordonnances en mai 1850. Lorsque Jameson prit sa retraite vers la fin de 1850, l’assistant du chancelier, John Godfrey Spragge*, fut nommé un des vice-chanceliers. Pendant les dix années qui suivirent, Blake, Esten et Spragge fixèrent en bonne partie la procédure de la cour.

Esten rédigea les jugements dans de nombreuses causes portées devant la Cour de la chancellerie, particulièrement dans celles traitant des droits des débiteurs et des créanciers hypothécaires. Il mourut en 1864 à Toronto, membre respecté de la profession juridique et de la Cour de la chancellerie.

Robert Hett

Canada, prov. du, Legislative Assembly, Journals, 1844–1845, 2, app.J.J. ; 1850, 1, app.O.— Journal of Education for U. C., XVII (1864) : 171.— Reports of cases adjudged in the Court of Chancery of Upper Canada [...], Alexander Grant, compil. (29 vol., Toronto, 1850–1883), I-II.— Upper Canada Law Journal (Toronto), X (1864) : 281.— Globe, 26 oct. 1864.—Read, Lives of judges.— W. R. Riddell, The bar and the courts of the province of Upper Canada, or Ontario (Toronto, 1928).— H. C. Wilkinson, Bermuda from sail to steam ; the history of the Island from 1784 to 1901 (2 vol., Londres, 1973).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Robert Hett, « ESTEN, JAMES CHRISTIE PALMER », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 24 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/esten_james_christie_palmer_9F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/esten_james_christie_palmer_9F.html
Auteur de l'article:   Robert Hett
Titre de l'article:   ESTEN, JAMES CHRISTIE PALMER
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1977
Année de la révision:   1977
Date de consultation:   24 avril 2014