DCB/DBC Mobile beta
+

FALKINGHAM, EDWARD, officier de la marine royale, gouverneur de Terre-Neuve, né vers 1683 en Angleterre, décédé le 18 septembre 1757.

Edward Falkingham fut promu lieutenant en 1703 et reçut sa première commission de capitaine en 1713. Il commanda plusieurs vaisseaux qui opéraient dans la Baltique et la Méditerranée et, à titre de commandant de l’Orford, il se distingua à la bataille du cap Passero, Sicile, en 1718.

En avril 1732, Falkingham reçut, en même temps que le commandement du Salisbury, la, commission de gouverneur et commandant en chef de Terre-Neuve. Il arriva à Placentia le 13 juillet et passa la garnison en revue ; il consigna dans un rapport favorable que les soldats ne se mêlaient pas de l’industrie de la pêche. Le nouveau gouverneur constata qu’il n’y avait qu’une seule prison située à St John’s, de sorte qu’en hiver le transport des prisonniers devenait difficile ; il ordonna donc de bâtir des prisons à Ferryland, Bonavista et Carbonear, avec des « salles de police » plus petites en d’autres endroits. Falkingham exigea le respect des lois concernant le délestage, car les infractions à ces lois étaient cause de sérieux dommages dans les ports de Bonavista, Trinity et Carbonear. Il signala que les amiraux des flottes de pêche s’occupaient beaucoup plus de promouvoir leurs intérêts personnels que de s’acquitter efficacement des devoirs de leur charge. La plupart des districts semblaient bien réglementés depuis la nomination, quelques années plus tôt, de magistrats locaux [V. William Keen].

De retour en Angleterre, Falkingham commanda d’autres vaisseaux mais sa carrière fut sans histoire. Il quitta le service en mer en 1742 et fut nommé commissaire résident de la marine à Port Mahón, Minorque. En 1745 il fut muté dans un poste semblable au chantier naval Woolwich de Londres. Sa santé commença à décliner en 1755 et il prit sa retraite avec une pension annuelle de £600 ; il mourut en 1757. Son fils Edward devint aussi commandant de marine.

Michael Godfrey

PRO, Adm. 7/638, 107/2 ; CO 194/9, 0.136–147 ; 194/24, pp. 63–74 ; 195/7, pp. 266, 269–277 ; CSP, Col., 1716–17 ; 1732 ; 1733 ; JTP, 1728/29–1734.— Charnock, Biographia navalis, IV.— D. A. Baugh, British naval administration in the age of Walpole (Princeton, N.J., 1965), 133.— Lounsbury, British fishery at Nfld.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Michael Godfrey, « FALKINGHAM, EDWARD », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 25 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/falkingham_edward_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/falkingham_edward_3F.html
Auteur de l'article:   Michael Godfrey
Titre de l'article:   FALKINGHAM, EDWARD
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   25 octobre 2014