DCB/DBC Mobile beta
+

FRIEDLANDER, ELIAS, rabbin, né probablement le 12 juillet 1846 à Kovno (Kaunas, Lituanie) ; marié et père de deux fils et de deux filles ; décédé le 22 février 1927 à Victoria.

Elias Friedlander fit ses études de rabbinisme à l'école rabbinique de Kovno. Par la suite, il émigra en Allemagne et se prépara au rabbinat au séminaire théologique juif de Breslau (Wroc?aw, Pologne), où s'enseignait un mélange de judaïsme traditionnel et de réformisme modéré en matière de rituel. À l'âge de 21 ans, il accepta sa première affectation – à Sunderland, dans le comté de Durham, en Angleterre –, où il servit de 1871 à 1878. Il fut le chef spirituel de la congrégation anglaise et allemande de Kingston, en Jamaïque, de 1879 à 1882.

En 1884, Friedlander fut élu ministre de la Congregation of English, German and Polish Jews of Montreal, une des plus grosses congrégations juives de la ville, tenante d'un traditionalisme modérément acculturé. Ses membres avaient beaucoup de respect pour les coutumes et les cérémonies religieuses à l'intérieur de la synagogue, mais avaient largement adopté les normes anglo-canadiennes dans leur vie privée. Deux ans plus tard, Friedlander présida la consécration de la nouvelle synagogue de la congrégation, appelée en hébreu Shaar Hashomayim. En 1887, il participa à la fondation de l'une des premières organisations protosionistes du Canada, probablement la Hovevei Zion Society of Montreal. Cependant, cette dernière ne prit jamais vraiment son essor. Friedlander demeura à la synagogue Shaar Hashomayim jusqu'en 1896 et démissionna cette année-là en raison de différends avec les administrateurs de la congrégation. De 1896 à 1899, il vécut à New York et à Chicago.

De retour à Montréal en 1899, Friedlander exerça la fonction de rabbin auprès de la congrégation réformée du Temple Emanu-El jusqu'en 1901. Le judaïsme réformé avait fait son apparition en Allemagne au début du xixe siècle parce que bon nombre de Juifs de ce pays cherchaient à transformer leur religion et leur mode de vie de manière à se montrer dignes d'avoir les mêmes droits que les chrétiens et à présenter le judaïsme comme une religion en accord avec les normes occidentales. Ce courant cherchait à renouveler le judaïsme par des changements liturgiques et par l'abrogation de nombreuses lois judaïques limitant la participation des Juifs à la vie du monde des Gentils. Au Canada, le judaïsme réformé s'était répandu beaucoup moins vite qu'aux États-Unis, en grande partie parce que les Juifs d'Angleterre avaient réussi à imposer un certain respect pour leurs formes traditionnelles de culte public sans que cela ne nuise à leur acculturation ni ne soit un enjeu majeur du débat sur les droits politiques.

De 1905 à 1907, Elias Friedlander fut rabbin de la congrégation Shaarey Shomayim de Winnipeg, qui regroupait aussi des Juifs acculturés, et rabbin d'une congrégation de Vancouver. Il passa quelque temps à New York avant d'être élu rabbin du Temple Emanu-El de Victoria en 1910. Il quitta le rabbinat en 1912 et mourut à Victoria en 1927.

Ira Robinson

BCA, GR-2951.— « Rabbi Elias Friedlander », Jewish Times (Montréal), 28 avril 1899.— Victoria Daily Times, 22 févr. 1927.— A biographical dictionary of Canadian Jewry, 1909–1914 : from « The Canadian Jewish Times" , L. F. Tapper, compil. (Teaneck, N.J., [1992 ?]).— A. A. Chiel, The Jews in Manitoba : a social history (Toronto, 1961).— C. E. Leonoff, Pioneers, pedlars, and prayer shawls : the Jewish communities in British Columbia and the Yukon (Victoria, 1978).— B. G. Sack, History of the Jews in Canada, Ralph Novek, trad., et [Maynard Gertler, édit.] ([2e éd.], Montréal, 1965).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Ira Robinson, « FRIEDLANDER, ELIAS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 15, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/friedlander_elias_15F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/friedlander_elias_15F.html
Auteur de l'article:   Ira Robinson
Titre de l'article:   FRIEDLANDER, ELIAS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 15
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   2005
Année de la révision:   2005
Date de consultation:   22 décembre 2014