DCB/DBC Mobile beta
+

HALL, JAMES, pilote et navigateur des régions arctiques, qui participa à trois expéditions au Groenland pour le compte du gouvernement danois et en dirigea une quatrième pour le compte de l’Angleterre, décédé en 1612 et inhumé au Groenland.

Les explorations de John Davis avaient suscité l’intérêt de Christian IV du Danemark qui décida de reprendre contact avec les colonies scandinaves qu’on savait avoir existé autrefois au Groenland. En 1605, il envoya une expédition de trois vaisseaux, sous les ordres de John Cunningham. Le second et pilote était Hall, dont on ne connaît à peu près rien, sauf qu’il était né à Hull. Il avait probablement pris part à une des expéditions de Davis. Il se pourrait que John Knight, capitaine de vaisseau de la Marine royale, ait eu lui aussi quelque expérience de la navigation arctique. L’expédition fit escale dans le fjord du Roi-Christian et à d’autres endroits sur la côte occidentale. Ils ne découvrirent aucune trace des colons disparus, mais emmenèrent quelques Esquimaux en captivité et prélevèrent du minerai, croyant à tort qu’il contenait de l’argent. En 1606, afin de poursuivre l’exploration minéralogique de cette région, le roi envoya au Groenland une expédition de cinq vaisseaux dont Hall était le pilote officiel et le commandant en second. Les glaces et les courants du détroit de Davis firent dévier les navires vers l’Ouest jusqu’au 66e degré de latitude nord, d’où ils réussirent à mettre le cap sur le Groenland, à l’Est. En longeant la côte ouest du détroit de Davis, ils aperçurent la terre de Baffin, mais sans y débarquer. Ils ramenèrent d’autres captifs esquimaux et d’autres minerais qu 1 on reconnut plus tard comme sans valeur. En 1607, Hall participa à une troisième expédition royale de deux vaisseaux, qui fut un échec complet, les glaces ayant empêché les navires d’atteindre le Groenland.

En 1612, de retour en Angleterre, Hall persuada quatre marchands de Londres de l’aider à financer une expédition au Groenland pour y chercher des minerais et des débouchés commerciaux. Ces deux vaisseaux, le Patience et le Hearts Ease, firent voile vers le cap Farewell en longeant la côte occidentale du Groenland vers le Nord. Le 22 juillet, dans le fjord de Rammel (Amerdlok), Hall fut apparemment reconnu par un groupe d’Esquimaux parmi lesquels il avait déjà fait des prisonniers. L’un d’entre eux le frappa au côté avec un javelot. Hall mourut le lendemain et, conformément à ses dernières volontés, il fut enterré dans une île voisine au lieu d’être immergé en mer.

C’est au cours de la quatrième expédition de Hall que William Baffin fit son premier voyage dans les régions arctiques, probablement comme pilote du Patience. Les relevés géographiques de Baffin demeurent le résultat le plus important de cette expédition. Le rapport que Hall fit au roi du Danemark sur son voyage de 1605 était accompagné de quatre cartes, les premières en date de la côte ouest du Groenland. Ce rapport, de même que d’autres publiés par Purchas, constitue sur le Groenland une précieuse source de renseignements dont l’Angleterre sut tirer un meilleur parti que le Danemark.

Alan Cooke

Danish arctic expeditions (Gosch), I, comprend les récits de Hall et de ses contemporains.— DNB.— Dodge, Northwest by sea.— Vilhjalmur Stefansson, Greenland (Londres, 1943).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Alan Cooke, « HALL, JAMES », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 20 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/hall_james_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/hall_james_1F.html
Auteur de l'article:   Alan Cooke
Titre de l'article:   HALL, JAMES
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   20 octobre 2014