DCB/DBC Mobile beta
+

LOYARD, JEAN-BAPTISTE, prêtre, jésuite, missionnaire pendant plus de 20 ans chez les Malécites de la rivière Saint-Jean (N.-B.), né à Pau le 18 octobre 1678, décédé à Médoctec (Meductic) dans la nuit du 24 au 25 juin 1731.

Jean-Baptiste Loyard entra au noviciat de Bordeaux le 31 août 1695 et arriva au Canada le 14 juin 1704. Vers 1709, il succéda au père Aubery* comme missionnaire chez les Malécites de la rivière Saint-Jean. Longtemps il dut réunir ses fidèles dans une chapelle d’écorce, le gouvernement n’ayant pas les ressources requises pour construire une église. En 1715, il s’adressa à l’intendant Bégon*, soulignant qu’il y allait du bien même de l’État de pourvoir d’une belle église les loyaux sujets de Médoctec. Il suffirait de 1 200# écrit-il, pour compléter les dons volontaires des Abénaquis. Sa demande fut acceptée. En 1718, Rigaud de Vaudreuil lui permit de concéder des terres à tous les Acadiens qui désiraient s’établir sur les bords de la rivière Saint-Jean ; toutefois, très peu vinrent y habiter.

Dans son « Mémoire sur l’État présent des Abnaquis » qui date des années 1720–1722, il insista sur la nécessité pour la France de garder l’affection de cette nation indienne. Le mémoire commence par ces mots : « De tous les Sauvages de La Nouvelle France ceux qui ont rendu et sont en état de rendre le plus de services, c’est les Abnaquis ». Parlant en particulier de leurs trois villages d’Acadie, il écrit : « Ces trois Villages ont leur route differente pour aller en peu de jours a Québec, chacun par sa riviere. C’est ce qui rend leur situation si important par rapport au Canada ». Il nota que les Anglais qui, par le traité d’Utrecht, possédaient la presqu’île d’Acadie (Nouvelle-Écosse) ne songeaient pas à l’exploiter, mais qu’ils tentaient de s’emparer par la force des terres des Abénaquis qui ne leur avaient pas été cédées. Ils voulaient probablement ainsi se rapprocher du Canada. Il suggéra que le problème fût étudié au congrès de Cambrai qui se réunissait en 1722. D’après une dépêche de Vaudreuil à la cour, datée du 17 octobre 1722, le père Loyard, de retour de France où il avait été envoyé par le gouverneur, s’appliquait à déterminer les limites entre lesquelles il conviendrait de retenir les Anglais. Les choses n’en restèrent pas moins ce qu’elles étaient, peut-être parce que, au moment où Loyard écrit, Charlevoix* est déjà en mission officielle au Canada (1720–1723) ; le but principal de son voyage est précisément d’étudier le problème épineux des limites de l’Acadie, source de conflits sans cesse renaissants entre la France et l’Angleterre. La cour crut prudent de ne pas prendre de décision avant de connaître le rapport de Charlevoix.

Le père Loyard mourut parmi ses Indiens, à Médoctec, dans la nuit du 24 au 25 juin 1731. Dans la lettre obituaire, le père Jean-Baptiste Duparc* avait déjà écrit du père Loyard que « jusque dans le plus profond des bois il sçut construire une belle église de pierre, l’orner proprement et la pourvoir abondamment de vases sacrés et de parements assez riches ».

En 1890, on retrouvait une pierre portant une inscription latine attestant que les Malécites évangélisés par le père Loyard avaient érigé l’église de Médoctec en 1717. Dans l’état actuel de la documentation, il semble que cette église de pierre fût le premier temple catholique élevé sur le territoire du Nouveau-Brunswick.

Léon Pouliot, s.j.

AN, Col., B, 59, f.439 ; Col., C11A, 42, f.8 ; 45, f.69 ; Col., C11B, 12, f.36. — ASJCF, 559 ; Lettre obituaire par le père du Parc, 25 juin 1735. — NYCD (O’Callaghan et Fernow), IX : 911s. — W. O. Raymond, The Old Meductic Fort and the Indian Chapel on SJean Baptiste ( « Société historique du Nouveau-Brunswick », Saint-Jean, N.-B., 1897). — Rochemonteix, Les Jésuites et la N.-F. au XVIIe siècle, III : 436ss.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Léon Pouliot, s.j., « LOYARD, JEAN-BAPTISTE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 23 juill. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/loyard_jean_baptiste_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/loyard_jean_baptiste_2F.html
Auteur de l'article:   Léon Pouliot, s.j.
Titre de l'article:   LOYARD, JEAN-BAPTISTE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   23 juillet 2014