DCB/DBC Mobile beta
+

MILNER, CHRISTOPHER, prêtre et missionnaire de l’Église d’Angleterre, né le 28 février 1787 à Hawxwell dans le Yorkshire, décédé le 2 novembre 1877 à Sackville, N.-B.

Christopher Milner fut ordonné diacre de l’Église d’Angleterre le 20 décembre 1812, par le révérend Brownlow North, évêque de Winchester, et fut nommé immédiatement vicaire à Binstead, île de Wight. L’année suivante, Milner reçut le sacerdoce des mains de l’évêque de Chester, George Henry Law. À la fin de l’année 1817, on l’accepta comme missionnaire dans les rangs de la Society for the Propagation of the Gospel et il fut envoyé à Halifax où il arriva avec sa famille le 18 mai 1818. En juin de la même année, à la demande du gouverneur, lord Dalhousie [Ramsay*], et avec l’approbation de l’évêque, le révérend Robert Stanser*, il prit la direction de la Collegiate School à Windsor, N.-É.

En mai 1820, on lui confia la mission de Sackville, N.-B. ; arrivé sur les lieux, il constata qu’il était le seul missionnaire de l’Église d’Angleterre pour desservir le territoire situé entre Sussex Vale et Halifax. Il fit de Fort Cumberland son lieu de résidence jusqu’à ce que soit érigé un presbytère à Westcock en 1824 et il exerça son ministère à Amherst, Dorchester, Shediac et dans plusieurs autres agglomérations. Dans tous les endroits où il trouvait un groupe suffisant de fidèles, il les encourageait à bâtir une église et une école. L’église de Fort Cumberland, qui était tombée en ruine par suite de son abandon prolongé, fut reconstruite en mars 1821 et Shediac fut dotée d’une église et d’une école en 1822. Milner favorisa l’ouverture de nouvelles écoles qui adoptèrent le système de Madras, permettant à un seul instituteur d’enseigner à un grand nombre d’enfants en confiant à des élèves plus avancés le rôle « d’élèves-maîtres ».

En 1836, Milner fut envoyé comme missionnaire à Westfield, N.-B. ; il desservit en même temps les localités de Petersville et de Greenwich, jusqu’à ce que ces paroisses aient obtenu un pasteur résident. Là comme ailleurs, il encouragea les fidèles à construire des églises, allant jusqu’à abattre lui-même le premier arbre lorsqu’il croyait que les gens avaient besoin d’être stimulés. C’est sous son impulsion qu’on construisit les églises d’Oke Point, de Greenwich et de Nerpesis.

Le révérend Milner était un pasteur énergique et vigoureux qui parcourait l’immense territoire de sa mission, tantôt à cheval, tantôt en canot, voire à pied. On lit dans un rapport adressé à la Society for the Propagation of the Gospel « qu’[il] lui arrivait souvent, au cours d’une tempête, de prendre lui-même les rames alors que personne n’osait s’aventurer avec lui ». Un autre compte rendu relate que le pasteur avait réussi à libérer la patte de son cheval prise dans la glace de la rivière, le dégageant avec un couteau de poche mais « qu’il avait eu les mains et les bras complètement gelés, pris comme des blocs de glace jusqu’aux coudes, et que, non sans mal, il avait pu les sauver en les plongeant dans l’alcool ». Il lui arrivait souvent de prêcher quatre fois au cours d’un même dimanche et cela dans des endroits situés à plusieurs milles les uns des autres. Un jour de juillet 1859, après l’office du matin, il entreprit de franchir en barque la distance qui séparait Greenwich de Westfield ; il fut alors frappé d’une insolation qui le rendit complètement invalide et le contraignit à prendre sa retraite après 42 ans de ministère.

C. E. Thomas

USPG, Journal of SPG, 31, lettres de John Inglis, 19 mai, 21 juin 1818 ; Journal of SPG, 32, p. 319, 19 mai 1820 ; SPG, C/CAN/NS, lettre de Christopher Mimer, 7 sept. 1824.— G. H. Lee, An historical sketch of the first fifty years of the Church of England in the province of New Brunswick (1783–1883) (Saint-Jean, N.-B., 1880), 122.— W. C. Milner, History of Sackville, New Brunswick (Sackville, N.-B., 1934), 63s.— Pascoe, Two hundred years of the S.P.G., 867.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

C. E. Thomas, « MILNER, CHRISTOPHER », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 23 nov. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/milner_christopher_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/milner_christopher_10F.html
Auteur de l'article:   C. E. Thomas
Titre de l'article:   MILNER, CHRISTOPHER
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   23 novembre 2014