DCB/DBC Mobile beta
+

FR:Special Projects

FR:UNDEF:public_sidebar_whats_new_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_new_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_updated_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_bio_of_the_day_caption

MARLING, ALEXANDER – Volume XI (1881-1890)

décédé le 12 avril 1890, à Toronto

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les Fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

FR:UNDEF:public_special_conferences_1864_caption

FR:UNDEF:public_special_essays_caption

FR:UNDEF:public_special_acadians_caption

FR:UNDEF:public_special_explorers_caption

FR:UNDEF:public_special_war_of_1812_caption

FR:UNDEF:public_special_wartime_pms_caption

FR:UNDEF:public_special_ww1_caption

PANOUNIAS (Panoniac), chef micmac (mi’gmaq) dont la mort précipita une guerre cruelle entre les Premières Nations de l’Acadie et les Armouchiquois (Abénaquis) de la Nouvelle-Angleterre, mort en 1606.

Lorsque Dugua de Monts et Champlain, ainsi que d’autres Français et 20 matelots, partirent, le 18 juin 1605, de l’île de Sainte-Croix pour explorer la région côtière habitée par les Armouchiquois, dans l’État actuel du Maine, Panounias et sa femme, qui était une Armouchiquoise, les accompagnèrent pour leur servir d’interprètes et de guides. Cette expédition se dirigea vers le Sud le long de la côte de la Nouvelle-Angleterre jusqu’aux environs de Nauset Harbour, juste au-dessous du cap Cod. Mais, le 9 juillet, lorsque le groupe rencontra Onemechin (Olmechin), chef armouchiquois, sur la rivière Chouacouët (Saco), la femme de Panounias ne se trouvait plus parmi eux et, privé de son aide, son mari ne put interpréter qu’une partie seulement des paroles d’Onemechin. L’expédition se remit en route pour l’île de Sainte-Croix le 25 juillet, pour y arriver le 3 août.

La mort de Panounias – tué près de la Chouacouët par des Armouchiquois afin de venger la mort de membres de leur nation et de certains de leurs alliés fut la cause, en 1607, du conflit le plus grave entre les Premières Nations de l’Acadie et les Armouchiquois dont les annales fassent mention. Membertou fit appel aux nations acadiennes pour entreprendre une expédition de représailles contre les Armouchiquois. Les Malécites se joignirent à leurs alliés à la rivière Saint-Jean. Les guerriers, sous le commandement de Membertou, s’en allèrent à l’Ouest vers le pays des Armouchiquois, où ils vainquirent leurs ennemis. Au cours de la bataille, Bessabes, le sagamo le plus renommé des Armouchiquois et plusieurs chefs de moindre importance furent tués.

Ouagimou, chef passamaquoddy, porta la nouvelle de la mort de Panounias aux Français et à Secoudon, chef malécite qui se trouvait avec eux à Port-Royal. On ne sait exactement quand mourut Panounias, mais, d’après les documents, il semblerait que ce fut en 1606. [V. Champlain, Œuvres (Biggar)].

Thomas Grassmann

Champlain, Œuvres (Biggar), I : 311–366, 435s., 442–445, 458.— Lescarbot, Histoire (Grant), II : 368s. ; III : 81, 104, 273.

Bibliographie générale

FR:Citations

FR:UNDEF:public_citation_style_default FR:

Information to be used in other citation formats

Permalink: http://www.biographi.ca/fr/bio/panounias_1F.html
Author of Article:   Thomas Grassmann
Title of Article:   PANOUNIAS (Panoniac)
Publication Name:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 1
Publication Details:   FR:UNDEF:public_citation_publisher, 1966
Year of publication:   1966
Year of revision:   2019
Access Date:   12 avril 2021