DCB/DBC Mobile beta
+

PARSONS, SIMEON HENRY, menuisier, ébéniste, rembourreur et photographe, né le 9 mars 1844 à Harbour Grace, Terre-Neuve, fils de John Charles Parsons, pêcheur, et de Mary Ann Bradbury ; le 29 mars 1866, il épousa Isabella Robbins, de Bonavista, Terre-Neuve, et ils eurent quatre fils et trois filles ; décédé le 1er mars 1908 à St John’s.

Simeon Henry Parsons commença à travailler comme menuisier à Harbour Grace. En 1871, il avait son propre atelier d’ébénisterie et de rembourrage. Plus tard cette année-là, il transforma l’étage supérieur de sa boutique en studio et devint photographe à plein temps. En novembre 1872, il s’installa à St John’s et s’associa au photographe Sherburn T. McKenney ; leur studio se trouvait au 206, rue Water. Un journal de la ville rapporta alors qu’il attendait des brevets pour plusieurs perfectionnements qu’il avait mis au point dans le domaine de la photographie.

En 1875, Parsons travaillait à son propre compte. Son studio du 310, rue Water, fut gravement endommagé par le feu le 3 avril, mais, dès le 20, il avait pris des mesures. pour continuer ses activités à une nouvelle adresse. Il demanda à ses clients de lui communiquer le montant qu’ils lui devaient, car ses livres avaient été détruits. On ne sait pas si ses clients répondirent à son appel, mais la publicité qu’il fit par la suite révèle qu’il exigeait le paiement comptant des portraits dès leur livraison.

L’année suivante, Parsons annonça qu’il partait pour New York, Boston et Philadelphie poursuivre ses études en photographie. Il avait néanmoins pris des mesures pour que son studio demeure ouvert durant son absence. Son séjour aux États-Unis lui permit d’établir de précieux contacts et, au fil des ans, les publications américaines feraient souvent son éloge. Ainsi, le Philadelphia Photographer déclara, dans son numéro de février 1887, que Parsons était l’un des plus ardents défenseurs de la photographie et de son utilisation pour l’illustration dans la presse écrite. Parsons exposa ses œuvres en Europe et se vit décerner une médaille d’argent et un certificat de mérite à l’Exposition universelle de Barcelone en 1888.

Comme d’autres photographes de St John’s qui devaient compter sur le portrait pour vivre, Parsons se rendait chaque été dans les petits villages de pêche pour y photographier les résidents. Le 8 juillet 1892, il n’y avait pas un seul photographe à St John’s. Il n’existe donc aucune photographie de l’incendie qui, commencé pendant l’après-midi, allait raser une grande partie de la ville. Ce qui reste cependant, ce sont les images de St John’s détruit, prises par Parsons qui était revenu à la hâte après avoir appris la catastrophe.

Parsons publia quelques livres de photographies, et beaucoup de ses images parurent dans les suppléments illustrés que les journaux locaux, comme l’Evening Telegram, publiaient à l’occasion de Noël. Il pratiqua son art sans artifices et produisit une œuvre abondante, dont beaucoup d’exemples subsistent.

Atteint d’un cancer de l’estomac, Simeon Henry Parsons alla se faire traiter à Montréal en 1907. Rien ne put cependant empêcher la progression de la maladie, et il mourut le 1er mars 1908. Ses quatre fils continuèrent à exploiter son studio, connu désormais sous le nom de S. H. Parsons and Sons, jusqu’en 1933.

Anthony P. Murphy

Un grand nombre des négatifs sur plaque de verre de Simeon Henry Parsons sont conservés aux PANL, Still and Moving Images Sect.

PANL, Cochrane Street (Methodist) Church (St John’s), RBMS ; Harbour Grace, T.-N., Methodist Church, RBMS (mfm).— Evening Telegram (St John’s), 1879–1908.— Harbor Grace Standard (Harbour Grace), 1866–1871.— Newfoundlander, 1872–1884.— Public Ledger, 1872–1882.— Annuaires, T.-N., 1864–1865, 1871, 1894–1897, 1898 ; St John’s, 1890, 1913.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Anthony P. Murphy, « PARSONS, SIMEON HENRY », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 13, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 21 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/parsons_simeon_henry_13F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/parsons_simeon_henry_13F.html
Auteur de l'article:   Anthony P. Murphy
Titre de l'article:   PARSONS, SIMEON HENRY
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 13
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1994
Année de la révision:   1994
Date de consultation:   21 septembre 2014