DCB/DBC Mobile beta
+

Dans le cadre de l’accord de financement entre le Dictionnaire biographique du Canada et le Musée canadien de l’histoire, nous vous invitons à participer à un court sondage.

Je veux participer maintenant.

Je participerai plus tard.

Je ne veux pas participer.

J'ai déjà participé au sondage.

PERROT DE RIZY (dErizy, Derezy, Drisy), PIERRE, marchand, major de la milice de Québec, né à Saint-Famille (île d’Orléans) en 1672 de Jacques Perrot, dit Vildaigre, et de Michelle Le Flot, inhumé à Québec le 18 octobre 1740.

Très tôt il navigue et fait du service militaire ; en 1697 on le trouve à Plaisance (Placentia) où, semble-t-il, il fait du commerce, avançant par exemple 37# aux frères Alexis, Nicolas et Pierre Lefrançois. Il se fixe ensuite à Québec où il poursuit ses activités commerciales ; divers procès l’amènent devant le Conseil supérieur, dont un très long en 1715–1716 avec Marie-Renée Chorel de Saint-Romain, veuve de Jacques Le Picard Du Mesnil de Norrey, à propos d’une maison à Québec. Plusieurs de ces litiges se rapportent à des questions de successions. En 1726, il devient major de la milice à Québec et le sera jusqu’à sa mort. En 1727, il sollicite la place de capitaine du port de Québec ; Maurepas [Phélypeaux] écrit alors à MM. Charles de Beauharnois* et Claude-Thomas Dupuy pour s’informer « s’il est d’une bonne conduite et s’il a la capacité nécessaire », mais c’est finalement Richard Testu* de La Richardière qui est nommé à ce poste.

Maurepas s’informe de nouveau de Perrot en 1731 à propos d’une procuration de M. de Montmorency qui lui aurait fait vendre « quelques biens qui lui appartenoient dans la colonie » et dont il aurait gardé les 14 000# ainsi obtenues. Il semble toutefois que Perrot réussit à s’expliquer, car il garde sa fonction.

Il se maria deux fois : en 1699 d’abord, avec Anne Jourdain, puis en 1704, avec la veuve de Charles Arnaud, Marie Willis, qui épousera plus tard Barthélemy Cotton*. Il eut trois enfants qui moururent en bas âge.

Nive Voisine

Jug. et délib., IV, V, VI.— P.-G. Roy, Inv. coll. pièces jud. et not., I : 58, 89 ; Inv. ord. int., II : 96.— Claude de Bonnault, Le Canada militaire, RAPQ, 1949–51 : 263–527.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Nive Voisine, « PERROT DE RIZY, PIERRE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 29 mars 2015, http://www.biographi.ca/fr/bio/perrot_de_rizy_pierre_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/perrot_de_rizy_pierre_2F.html
Auteur de l'article:   Nive Voisine
Titre de l'article:   PERROT DE RIZY, PIERRE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1991
Date de consultation:   29 mars 2015