DCB/DBC Mobile beta
+

POLLET DE LA COMBE-POCATIÈRE, FRANÇOIS, arrivé au Canada dans l’état-major du régiment de Carignan-Salières, à l’été de 1665, comme capitaine réformé et maréchal des logis, originaire du bourg de Chélieu, dans le diocèse de Grenoble, fils de François Pollet de La Combe, qui se disait sieur de La Pocatière, et de Catherine Rossin, décédé en 1672.

Au licenciement des troupes, en 1668, Pollet de La Combe-Pocatière resta dans la colonie. À Québec, le 29 novembre 1669, il épousa Marie-Anne Juchereau, née à Québec le 14 août 1653, fille de Nicolas Juchereau de Saint-Denis et de Marie-Thérèse Giffard. Le 18 septembre 1670, par acte passé devant Gilles Rageot, notaire à Québec, Nicolas Juchereau de Saint-Denis, conseiller au Conseil souverain de la Nouvelle-France, cédait à son gendre « une demie-lieue de terre de front sur deux lieues de profondeur dans les terres, faisant partie du fief et terre de Kamisitsit, nommé ainsi par les Sauvages, et par les Français la Grande-Anse ».

François Pollet de La Combe-Pocatière était capitaine en pied depuis 1669 lorsqu’il mourut, le 20 mars 1672, quatre jours avant la naissance de sa seconde fille. Le 29 octobre suivant, sa veuve recevait de l’intendant Jean Talon le titre de la seigneurie de La Pocatière, « une lieue et demie le long du fleuve, par autant de profondeur, » qu’elle mit en valeur selon ses moyens, lentement. Le titre de concession comportait que Marie-Anne Juchereau tiendrait feu et lieu sur sa propriété, et qu’elle obligerait par contrat ses tenanciers à s’établir dans l’année de la concession de leurs terres. En ajoutant son prénom d’Anne à celui du fief et en supprimant le premier patronyme de son mari, la veuve donna à sa seigneurie le nom de Sainte-Anne de La Pocatière.

De son union à François Pollet de La Combe-Pocatière, Marie-Anne Juchereau eut deux filles : l’aînée, Marie-Louise, née en 1670, qui s’unit en 1706 à Augustin Rouer* de Villeray et de La Cardonnière ; Marie-Thérèse, née à Beauport le 24 mars 1672 et baptisée à Québec le 27, qui épousa à Québec, le 8 octobre 1693, Pierre Le Moyne* d’Iberville.

Marie-Anne Juchereau se remaria à Québec, le 23 février 1683, avec François–Madeleine-Fortuné Ruette* d’Auteuil, seigneur de Monceaux, procureur général du Conseil souverain.

Gérard Malchelosse

Jug. et délib., I : 776.— P.-G. Roy, Inv. concessions, II-IV.— Le Jeune, Dictionnaire.— Régis Roy et Malchelosse, Le Régiment de Carignan.— Sulte, Mélanges historiques (Malchelosse), VIII.— Tanguay, Dictionnaire.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Gérard Malchelosse, « POLLET DE LA COMBE-POCATIÈRE, FRANÇOIS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 24 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/pollet_de_la_combe_pocatiere_francois_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/pollet_de_la_combe_pocatiere_francois_1F.html
Auteur de l'article:   Gérard Malchelosse
Titre de l'article:   POLLET DE LA COMBE-POCATIÈRE, FRANÇOIS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   24 octobre 2014