DCB/DBC Mobile beta
+

SOMERSET, JOHN BEAUFORT, instituteur, fonctionnaire et directeur commercial, né le 2 mars 1843 à Drumcree (république d’Irlande), fils de William Somerset ; le 10 octobre 1867, il épousa Elizabeth S. Darche, et ils eurent quatre enfants ; décédé le 9 mars 1901 à Peachland, Colombie-Britannique.

John Beaufort Somerset fréquenta la Wilson’s Hospital School à Multyfarnham, dans le comté de Westmeath, de 1852 à 1861. Orphelin depuis l’âge de 11 ans, il s’organisa pour immigrer dans le Haut-Canada en 1861 avec son frère et sa sœur, sous le parrainage d’une cousine qui y vivait déjà.

Moins de deux ans après son arrivée, Somerset obtint un brevet d’enseignement de troisième classe, fort probablement de la Toronto Normal School. Ensuite, il enseigna à Mount Charles, puis à Lambton Mills (Etobicoke). Nommé inspecteur des écoles du comté de Lincoln en 1871, il démissionna en 1882 pour devenir inspecteur des écoles protestantes de la municipalité de Winnipeg. Dans l’année qui suivit son installation au Manitoba, il remplaça le révérend William Cyprian Pinkham à la surintendance des écoles protestantes de la province. Il allait exercer cette fonction jusqu’à la fin de 1889.

Tant à titre d’inspecteur que de surintendant, Somerset prit une part active à la modernisation des écoles du Manitoba. Pendant les six années de sa surintendance, la population scolaire connut une forte croissance, à cause des naissances et de l’immigration. Somerset contribua à l’organisation de plus de 400 écoles (ce qui représentait une augmentation de 200 %), instaura le classement des élèves (initiative entreprise dès son bref mandat d’inspecteur), et mit en place des écoles normales et le contrôle systématique des connaissances des futurs professeurs. Avant 1888, les inspectorats scolaires étaient de petites unités locales, et bon nombre des inspecteurs appartenaient au clergé protestant. Somerset centralisa le système d’inspection et codifia les règlements scolaires. Son code demeura en vigueur jusqu’au début du xxe siècle.

Somerset était un tenant de l’instruction publique non confessionnelle. Il ne manqua pas de souligner la piètre qualité de certaines écoles mennonites. Même s’il ne joua pas un rôle dominant dans la question des écoles du Manitoba au cours des années 1890 [V. Thomas Greenway], la façon dont il administra l’éducation dans les années 1880 favorisa la transformation des écoles protestantes en écoles publiques non confessionnelles modelées sur celles de l’Ontario. Tout au long de sa surintendance, il collabora régulièrement à des revues professionnelles. On pourrait résumer son apport à l’enseignement au Manitoba en disant qu’il appliqua dans la province un programme d’études et un mode de gestion scolaire conçus en Ontario.

Après l’abolition du poste de surintendant en 1889, Somerset ne fut plus une figure marquante du monde de l’éducation. Cependant, il fit partie du comité de direction du Wesley College de Winnipeg, établissement méthodiste dont il avait été l’un des promoteurs. On ignore à quelle date il quitta l’Église d’Angleterre pour adhérer à l’Église méthodiste.

De 1891 à 1900, John Beaufort Somerset fut directeur commercial du Free Press de Winnipeg. Peu après avoir fait l’acquisition du journal en 1898, Clifford Sifton* se plaignit de son manque de planification. Somerset, disait-il, « ne comprenait absolument pas à quel point, dans un pays en pleine croissance, un journal pouvait prendre de l’envergure ». Somerset gérait les finances sans audace, mais avec compétence ; Sifton le garda donc jusqu’à ce qu’il éprouve le besoin d’engager un homme plus jeune et plus dynamique. En 1900, Somerset prit sa retraite et alla s’installer en Colombie-Britannique dans l’espoir que, sous le climat plus tempéré de la vallée de l’Okanagan, il souffrirait moins de l’asthme. Il mourut à Peachland l’année suivante.

Michael Owen

PAM, MG 8, C25.— Canadian album (Cochrane et Hopkins), 3 : 293.— Hall, Clifford Sifton, 1.— Pioneers of Manitoba (Morley et al.).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Michael Owen, « SOMERSET, JOHN BEAUFORT », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 13, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 31 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/somerset_john_beaufort_13F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/somerset_john_beaufort_13F.html
Auteur de l'article:   Michael Owen
Titre de l'article:   SOMERSET, JOHN BEAUFORT
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 13
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1994
Année de la révision:   1994
Date de consultation:   31 octobre 2014