DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

LEHMAN, BERTHA (Rosenthal) – Volume XV (1921-1930)

décédée le 10 décembre 1922 à Ottawa

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

THOMAS, JEAN, traitant clandestin en fourrures et instigateur du premier soulèvement des Indiens contre les Français en Acadie, probablement né en France ; circa 1635.

En 1635, Thomas obtint du cardinal de Richelieu la permission de pêcher la morue sur les Grands Bancs, mais il lui était formellement interdit de se livrer au moindre commerce avec les Indiens. Il loua à Brouage un navire de 150 tonneaux, le Saint-Pierre, qu’il chargea de sel et de vin, ainsi que de provisions nécessaires au voyage. Malgré les restrictions imposées par Richelieu à son activité, Thomas se rendit dans la région de Canseau et se livra au trafic des fourrures avec les Micmacs. Selon une accusation portée plus tard par Nicolas Le Creux Du Breuil, commandant du fort Saint-François que Isaac de Razilly avait bâti à Canseau, Thomas incita les Indiens, en leur tenant certains propos et leur faisant boire du vin, à attaquer et à piller le fort le 31 juillet 1635. Saisi de la chose à La Hève, le commandant de Razilly donna l’ordre au capitaine Bernard Marot de s’emparer de Thomas, ce qui fut fait. Aux deux enquêtes qui eurent lieu cet été-là à La Hève, on recueillit les témoignages tant de résidents de Canseau que de membres de l’équipage de Thomas. Peu après, Thomas fut renvoyé en France et emprisonné à La Rochelle, d’où il fut libéré sous cautionnement le 27 septembre 1635. On ne sait rien de plus au sujet du capitaine Jean Thomas dont le séjour au Canada fut bref mais mouvementé.

George MacBeath

ACM, B.187.— De Nant, Pages glorieuses.— Couillard-Després, Saint-Étienne de La Tour, 214–216.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

George MacBeath, « THOMAS, JEAN », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 10 déc. 2016, http://www.biographi.ca/fr/bio/thomas_jean_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/thomas_jean_1F.html
Auteur de l'article:   George MacBeath
Titre de l'article:   THOMAS, JEAN
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1986
Date de consultation:   10 décembre 2016