DCB/DBC Mobile beta
+

WADDELL, JOHN, médecin et surintendant du New Brunswick Lunatic Asylum, né à Truro, N.-É., le 10 mars 1810, fils du révérend John Waddell, ministre presbytérien, et de Nancy Blanchard, décédé à Truro le 29 août 1878.

John Waddell fit ses études à l’école secondaire de Truro et à Pictou Academy. En 1833, sous la direction du docteur David B. Lynds de Truro, il entreprit l’étude de la médecine. Il la poursuivit à Glasgow et à Londres et reçut son diplôme du Royal College of Surgeons le 18 octobre 1839. Après un séjour à Paris, où il assista aux cours donnés par les sommités françaises de la science, il ouvrit un bureau de médecin à Truro en 1840. Cette même année il épousa la fille de son ancien professeur, Susan Lynds, qui mourut en 1841. Il se remaria en 1846 avec Jane Walker Blanchard, de Truro ; ils eurent deux filles et un fils qui mourut en bas âge.

Le docteur Waddell fut nommé surintendant du New Brunswick Lunatic Asylum en 1849. Beaucoup s’opposèrent à sa nomination, alléguant qu’il ne possédait pas les. qualités requises et qu’au surplus la situation revenait à quelqu’un qui fût né au Nouveau-Brunswick. Waddell remplit sa tâche avec compétence et conserva son poste jusqu’au moment où, en 1876, il prit sa retraite pour raison de santé. Sans cesse il pressa le gouvernement de débourser davantage pour améliorer l’hôpital. Il visita des asiles au Canada et aux États-Unis et tenta d’introduire les procédés les plus récents dans le traitement des malades. Dans bien des hôpitaux pour aliénés la pratique la plus courante consistait à enfermer les fous furieux dans des cabanons. Ils étaient attachés ou enchaînés, et les gardiens, qui n’avaient aucune formation et se montraient sans pitié pour les malades mentaux, les battaient souvent. Les installations matérielles étaient insuffisantes dans nombre d’hôpitaux et l’on entassait indifféremment hommes et femmes dans des salles communes. Au moindre signe de comportement violent, on les mettait en cellule. Waddell essaya d’éliminer autant que possible toutes les formes de contraintes corporelles et s’efforça d’améliorer les conditions de vie dans lesquelles on maintenait les malades mentaux en pressant le gouvernement du Nouveau-Brunswick de fournir des locaux plus vastes. Conscient de la valeur thérapeutique du travail manuel il essaya de procurer à certains de ses patients l’occasion de travailler de leurs mains, spécialement dans les jardins de l’asile. Il insista pour que tous les malades, quel que soit leur état social, soient traités sur un pied d’égalité ; il voulait bâtir une maison « dans laquelle les êtres chers » pourraient, si cela était nécessaire, être placés « avec confiance ».

Waddell avait gagné l’estime de toute la province et c’est avec regret qu’en 1876 on accepta sa démission. « Aucun homme du Nouveau-Brunswick ne fut mieux ou plus connu probablement que le docteur Waddell et il y en a peu dont on se rappellera avec autant de reconnaissance le nom et les travaux. »

W. A. Spray

N.B. Museum, James Brown, Journal, 1844–1870, sect.C, 26.— PANS, Community Records, Truro Township book, 107.— Journal of the House of Assembly of New Brunswick, 1850–1876 ; 1881, 172s.— Daily Sun (Saint-Jean, N.-B.), 30 août 1878.— Daily Telegraph (Saint-Jean, N.-B.), 30 août 1878.— Morning Freeman (Saint-Jean, N.-B.), 31 août 1878.— Morning News (Saint-Jean, N.-B.), 7 déc.–31 déc. 1849, 4 janv. 1850.— New Brunswick Reporter (Fredericton), 14 déc. 1849.— Cyclopædia of Can. biog. (Rose, 1888), 29s.— Dom. ann. reg., 1878, 370.— Thomas Miller, Historical and genealogical record of the first settlers of Colchester County (Halifax, 1873), 160–162.— C. T. Phillips, Care of the insane, Saint John Daily Sun, 27 févr. 1904.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

W. A. Spray, « WADDELL, JOHN », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 21 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/waddell_john_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/waddell_john_10F.html
Auteur de l'article:   W. A. Spray
Titre de l'article:   WADDELL, JOHN
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   21 octobre 2014