DCB/DBC Mobile beta
+

WILLIAMS, JOHN, capitaine dans la garnison d’Annapolis Royal, N.-É. (1711–1718).

Des écrits nous révèlent que John Williams fut enrôlé dans un des sept régiments qui constituaient les forces terrestres que commandait le général John Hill dans l’expédition de Walker contre Québec en 1711. Après le désastre qui mit fin à l’expédition, Williams fut au nombre des officiers et des soldats qu’on envoya à Annapolis Royal pour relever la garnison.

Comme il était un des « plus anciens officiers », on lui confia le commandement d’une des quatre compagnies qui furent formées à partir des effectifs de la garnison en 1712. Son brevet de capitaine, daté du 16 octobre 1712, était inclus dans le document ordonnant au lieutenant-gouverneur Caulfeild de former les compagnies. Comme capitaine de la garnison, Williams siégeait aussi au conseil d’Annapolis Royal et se trouva ainsi à prendre part aux pourparlers qui eurent lieu avec les délégués français de l’île Royale, Louis Denys* de La Ronde et Jacques d’Espiet de Pensens, à l’été de 1714.

Le séjour de Williams à Annapolis Royal semble avoir été marqué par de grandes privations. La garnison présentait des pétitions répétées pour obtenir des vivres et des allocations vestimentaires supplémentaires ; à un moment donné, Williams partit même pour l’Angleterre avec un autre officier, le capitaine Christopher Aldridge*, dans le but d’exercer les pressions nécessaires pour améliorer la situation, mais le gouverneur Nicholson l’arrêta à Boston en cours de route.

À la mort du lieutenant-gouverneur Caulfeild, le 2 mars 1716/1717, Williams fit rapport à Londres et semble avoir assumé, par intérim, les fonctions du défunt. En même temps, il posait sa candidature pour le poste, à titre permanent, faisant valoir qu’il était « de plusieurs années le plus ancien officier dans cette partie de l’Amérique ». Toutefois, comme il le craignait, ce fut « une des nombreuses personnes qui sont actuellement en Angleterre » qui fut nommée. John Doucett arriva à Annapolis Royal le 28 octobre 1717 pour assumer les fonctions de lieutenant-gouverneur sous les ordres du gouverneur Richard Philipps*. Philipps réunit les compagnies indépendantes d’Annapolis Royal et de Plaisance (Placentia) en un seul régiment d’infanterie, le 40th Foot, appelé aussi le régiment d’infanterie du colonel Richard Philipps. John Williams reçut un brevet de capitaine (daté du 25 août 1717) dans le nouveau régiment mais, dès l’année suivante, Joseph Bennett fut nommé capitaine « en remplacement de John Williams » (commission datée du 15 mai 1718). John Williams était encore à Annapolis Royal le 24 juin 1718 mais sa signature ne figure plus sur les documents après cette date.

George C. Ingram

APC, Nova Scotia A, 3, 4, 5, 6, 7, 8.— PRO, C.O. 5/9 ; 217/1, 217/2 ; CSP, Col., 1716–17.— R. H. R. Smythies, Historical records of the 40th (2d Somersetshire) regiment now 1st battalion the Prince of Wales volunteers (South Lancashire regiment) from its formation in 1717 to 1893 (Devonport, 1894).— Walker expedition (Graham).— Dalton, English army lists, VI : 190, 192n.— Brebner, New Englands outpost.— Dalton, George the Firsts army, I : 312s.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

George C. Ingram, « WILLIAMS, JOHN (circa 1711-1718) », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 2 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/williams_john_1711_1718_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/williams_john_1711_1718_2F.html
Auteur de l'article:   George C. Ingram
Titre de l'article:   WILLIAMS, JOHN (circa 1711-1718)
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   2 septembre 2014