DCB/DBC Mobile beta
+
Morts sur le champ de bataille

Plus de 61 000 Canadiens périrent au cours de la Première Guerre mondiale. La plupart, dont Talbot Mercer Papineau, moururent sur les champs de bataille en Europe :

En août 1917, Papineau fut promu major intérimaire. Tard en octobre, le régiment fut dépêché à Passchendaele pour prendre la tête d’un assaut. L’attaque commença à 6 heures le matin du 30 octobre. Juste avant de s’élancer, Papineau dit au major Hugh Wilderspin Niven : « Vous savez, Hughie, c’est un véritable suicide. » Ce sont les dernières paroles de lui qui ont été rapportées. Un obus l’atteignit au moment où il quittait la tranchée.

Dans la liste ci-dessous, les biographies de Papineau et de 29 autres soldats qui perdirent la vie sur le front de l’Ouest figurent sous le nom de la bataille qui leur a été fatale. Découvrez leur histoire en explorant cette liste.

Mont Sorrel, 1916
Tranché Regina, 1916
Cambrai, 1917
Bois de Moreuil, 1918
Valenciennes, 1918
Neuville-Vitasse, 1918
◀◀  1 3 4 5 6 7 8  ▶▶