DCB/DBC Mobile beta
+

DELAUNAY, CHARLES, coureur de bois, tanneur, né à Québec le 30 mai 1648 et décédé à Montréal le 26 février 1737.

Pierre Delaunay, le père de Charles, naquit à Fresnay-le-Boesme, dans le Maine, en 1616. Il vint au Canada en 1635 comme commis au service de la Compagnie des Cent-Associés. Le 7 novembre 1645, il épousait Françoise Pinguet à Québec. Il fut tué par les Iroquois le 28 novembre 1654.

Comme un grand nombre d’autres Canadiens, Charles Delaunay se sentit d’abord attiré par la vie de coureur de bois. En 1686 il fit partie du groupe qui, sous les ordres d’Henri Tonty, se rendit au golfe du Mexique dans un vain effort pour porter secours à la malheureuse expédition de Cavelier* de La Salle. Après son mariage en 1695 à Marie-Anne Legras (ils eurent 13 enfants), il s’établit à Montréal où, en 1700, il ouvrit une tannerie avec Gérard Barsalou comme associé. Quand les deux hommes se séparèrent, six ans plus tard, Jacques Raudot décréta par une ordonnance qu’ils seraient les deux seuls tanneurs à exercer leur métier à Montréal, spécifiant en détail leurs droits et leurs devoirs. Peu après, Delaunay prit à son service un engagé du nom de Gabriel Lenoir dit Rolland qui devint son associé en 1713 et épousa sa fille, Marie-Joseph, en 1714.

Bien entendu, Charles Delaunay n’est qu’un personnage mineur mais il a une certaine importance sur le plan historique, car sa carrière de tanneur, que l’on peut étudier en détail dans de nombreuses archives de notaires, nous fournit de précieux renseignements sur un des métiers importants à l’époque du Régime français et sur la façon dont on transigeait les affaires dans la colonie.

Yves F. Zoltvany

AJM, Greffe d’Antoine Adhémar, 12 déc. 1695 ; Greffe de Pierre Raimbault, 9 sept. 1737.— Jug. et délib., III, IV, VI, passim.— Découvertes et établissements des Français (Margry), III : 436–450.— Massicotte, Répertoire des engagements pour l’Ouest, RAPQ, 1929–30 : 195.— A. Roy, Inv. greffes not., IV, V, VI, XI, XII, XVII, XXI, passim.— P.-G. Roy, Inv. ord. int., I : 48.— Tanguay, Dictionnaire, I : 171 III : 297s.— J.-N. Fauteux, Essai sur lindustrie, II 413–429.— Francis Parkman, La Salle and the discovery of the great west (Boston, 1887), 428–430.— Ivanhoë Caron, Les censitaires du coteau Sainte-Geneviève (banlieue de Québec) de 1636 à 1800, BRH, XXVII (1921) : 97–108.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Yves F. Zoltvany, « DELAUNAY, CHARLES », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 1 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/delaunay_charles_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/delaunay_charles_2F.html
Auteur de l'article:   Yves F. Zoltvany
Titre de l'article:   DELAUNAY, CHARLES
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   1 septembre 2014