DCB/DBC Mobile beta
+

HODIESNE, GERVAIS, frère hospitalier de la Croix et de Saint-Joseph, clerc tonsuré, notaire royal, né en France en 1692, fils de Julien Hodiesne et de Renée Hubert, décédé à Montréal le 27 mai 1764.

Nous ignorons presque tout de la vie de Gervais Hodiesne avant le 2 avril 1721 alors que les documents mentionnent sa présence à l’Hôpital Général de Montréal. Il est fort probable que Hodiesne vint au Canada à la suite du voyage de recrutement fait en France, en 1719, par le fondateur de l’Hôpital Général, François Charon* de La Barre. Hodiesne prononça ses vœux en présence du supérieur, Louis Turc de Castelveyre, le 2 octobre 1722. Par la suite, il occupa successivement les charges d’économe et de procureur de la communauté mais il est difficile de préciser à quel moment. Il était économe en 1728 et en 1729, et, peu après, procureur. C’est à ce titre qu’il effectua un voyage en France, à la fin de l’année 1733. Le ministre Maurepas avait approuvé la venue de Hodiesne dans la métropole afin d’unir les hospitaliers de Montréal à une des communautés françaises d’enseignants. Dès le 23 mars 1734, Hodiesne obtenait un passage gratuit sur le Rubis pour son retour en Nouvelle-France.

Son voyage semble avoir eu des suites heureuses puisqu’en 1737, les frères Denis et Pacifique, des Frères des Écoles chrétiennes, arrivaient dans la colonie. Mais il était déjà trop tard : la communauté des hospitaliers avait connu en 1735 une année désastreuse [V. Jean Jeantot] et, durant cette même année, Gervais Hodiesne avait quitté l’Hôpital Général de Montréal pour le séminaire de Québec. Le 15 septembre, il fut tonsuré et, le 12 octobre, Mgr Dosquet* lui accordait une concession dans les seigneuries de Bourgchemin ou de Saint-Herman « à son choix et option dans le temps qu’il jugera à propos ». Hodiesne semble avoir occupé, au cours des années que dura son séjour au séminaire, la charge de secrétaire de l’évêque.

En juillet 1739, Gervais Hodiesne abandonna la soutane et s’établit dans la seigneurie de Chambly. Il obtint le 12 décembre une commission de notaire royal pour exercer dans cette seigneurie ; peu de temps auparavant, il avait épousé Marguerite Lareau, veuve de Charles Campagna. De ce mariage, celébré à Chambly entre le 25 et le 29 novembre, naîtront quatre enfants. Quelques années plus tard, le 18 juillet 1747, Hodiesne obtenait de l’intendant Bigot* une deuxième commission de notaire royal pour exercer dans tout le gouvernement de Montréal, excepté dans la ville et la banlieue de Ville-Marie où il ne pourra instrumenter qu’à partir du 26 mai 1752, ayant obtenu à ce moment une nouvelle commission. À partir de 1750 et jusqu’en 1759. il remplit à l’occasion la charge d’assesseur.

La capitulation de Montréal amena peu de changement dans la vie de Gervais Hodiesne puisque, le 1er octobre 1760, le gouverneur Thomas Gage* le confirmait dans son emploi de notaire pour la ville et le gouvernement de Montréal. Hodiesne pratiqua encore quatre ans et mourut à Montréal le 27 mai 1764.

Michel Paquin

AN, Col., B, 58, f.398 ; 60/1, f.174v. ; 63, f.491.— RAC, 1918, 23.— Massicotte, Inventaire des documents concernant les frères Charon, RAPQ, 1923–1924, 181, 184, 186, 195, 201 ; Les tribunaux et les officiers de justice de Montréal sous le régime français, BRH, XXXVII (1931) : 303.— P.-G. Roy, Inv. concessions., IV : 115 ; Inv. jug. et délib., 1717–1760, III : 88 ; Inv. ord. int., II : 284 ; III : 95s., 171.— Tanguay, Dictionnaire.— Vachon, Inv. critique des notaires royaux, RHAF, XI (1957–1958) : 101.— LHôpital Général de Montréal, I : 65.— É.-Z. Massicotte, Hospitalier, ecclésiastique, notaire et père de famille, BRH, XLII (1936) : 304–309 ; Le mariage du notaire Hodiesne, BRH, XLII (1936) : 599.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Michel Paquin, « HODIESNE, GERVAIS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 27 août 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/hodiesne_gervais_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/hodiesne_gervais_3F.html
Auteur de l'article:   Michel Paquin
Titre de l'article:   HODIESNE, GERVAIS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   27 août 2014