DCB/DBC Mobile beta
+

METHERALL, FRANCIS, pasteur du Bible Christian Movement, fondateur de la mission de l’Île-du-Prince-Édouard, né en décembre 1791 dans le Devon du Nord, en Angleterre, décédé le 9 juin 1875 à Cape Wolfe, Î.-P.-É.

Metherall se convertit en 1819, sous la direction spirituelle du pasteur James Thorne, un collaborateur de William O’Bryan, lequel avait été le fondateur du Bible Christian Movement, secte méthodiste qui eut son origine à Shebbear, dans le Devonshire, en 1815. Après avoir été reçu pasteur en 1822, Metherall fit des tournées dans les îles et les installations côtières suivantes : les Sorlinges, Monmouth, Jersey, Somerton, Guernesey, Portsea et Penzance.

Il fut nommé pasteur à Île-du-Prince-Édouard en 1831, à la suite d’une requête d’immigrants venus de l’ouest de l’Angleterre, qui étaient membres du Bible Christian Movement et réclamaient un pasteur. Arrivé à Bedeque le 26 mai 1832, Metherall fonda presque aussitôt une première paroisse à Union Road, à six milles au nord-est de Charlottetown. Dès la première année, il établit un circuit qui couvrait une distance de 80 milles et lui permettait de desservir Wheatley River, Vernon River et le chemin Sturgeon, soit au total 47 de ses fidèles ; en outre, il construisit une maison et un poste de mission à Vernon River où il s’installa avec sa première femme, Mary Langlois, qu’il avait épousée à Guernesey le 22 août 1826, et qui lui donna huit enfants. À l’arrivée de Philip James en 1834, le circuit fut étendu jusqu’à New London ; il couvrait maintenant une distance de 120 milles et comprenait 36 dessertes. James desservait la partie est et Metherall se rendait à l’ouest jusqu’à St Eleanors, New Bideford et West Cape. Pendant plusieurs années, il fit à pied le difficile trajet. Cette région était habitée en grande partie par des catholiques et des presbytériens, et le Bible Christian Movement ne fit que de lents progrès ; toutefois en multipliant et en prolongeant dans de nombreux endroits les assemblées, le mouvement en vint à vivre « le grand renouveau » de 1843 : le nombre de ses adhérents atteignit alors 400 en moins de deux ans. À la suite de cet événement, l’Île-du-Prince-Édouard devint un district de l’Église Bible Christian d’Angleterre, et Metherall s’en vit confier la charge. Deux autres pasteurs, William Calloway et William Harris, vinrent se joindre à Metherall. Toutefois, James avait déjà quitté l’île pour aller exercer son ministère dans le circuit de Cobourg, dans le Haut-Canada.

En 1846, Metherall quitta Vernon River pour le circuit de West Cape. Sa première femme était morte en 1841 et, en 1853, il épousa Mary Nelson qui lui donna quatre autres enfants. Cette dernière année, il alla œuvrer dans le circuit d’Union et, en 1857, Cephas Baker le remplaça à la tête du district. À cette époque, par suite du mauvais état de santé de Metherall et de l’impossibilité d’obtenir de l’aide d’Angleterre, le travail de la mission ralentit. Metherall se retira de l’exercice actif du ministère en 1869, mais il continua de desservir le district de West Cape jusqu’à sa mort. Selon une notice nécrologique : « Dans l’Île-du-Prince-Édouard, son nom est et demeurera sur toutes les lèvres pendant de nombreuses années et le fruit de son labeur apostolique témoigne, comme un monument, de son inlassable dévouement inspiré et béni par le Ciel. » Neuf ans plus tard, l’Église Bible Christian du Canada fut intégrée à l’Église méthodiste du Canada.

Albert Burnside

UCA, Francis Metherall papers, lettres et journal.— Francis Metherall family bible, propriété de Mlle I. M. Metherall, Halifax, N.-É.— Minutes of the [annual] conference of the [Bible Christians] (Shebbear, Devon ; Londres), 18191876.— Minutes of the annual conference of the Bible Christian Church in Canada, 18571884.— Bible Christian Magazine [...] being a continuation of the Arminian Magazine (Shebbear, Devon), 18311884.— Observer (Bowmanville, Ont.), 18671884.— Albert Burnside, The Bible Christians in Canada, 18321884 (thèse de {{d.d}}., University of Toronto, 1969).— John Harris, The life of the Rev. Francis Metherall, and the history of the Bible Christian Church in Prince Edward Island (Londres et Toronto, 1883).— J. E. Sanderson, The first century of Methodism in Canada [...] (2 vol., Toronto, 1908, 1910), II : 426–430.— Thomas Shaw, The Bible Christians, 1815–1907 (Londres, 1965), 31, 52.— George Webber, The Bible Christian Church, Centennial of Canadian Methodism (Toronto, 1891), 205–227 ; Prince Edward Island, no II, Observer (Bowmanville, Ont.), 9 avril 1873.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Albert Burnside, « METHERALL, FRANCIS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 31 juill. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/metherall_francis_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/metherall_francis_10F.html
Auteur de l'article:   Albert Burnside
Titre de l'article:   METHERALL, FRANCIS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   31 juillet 2014