DCB/DBC Mobile beta
+

NEILSON, SAMUEL, imprimeur, né en 1771 à Balmaghie (comté de Dumfries et Galloway, Écosse), fils de William Neilson et d’Isabel Brown, décédé, célibataire, le 12 janvier 1793 à Québec.

Samuel Neilson arriva très jeune à Québec, vers 1785, afin d’apprendre le métier de typographe à l’imprimerie de son oncle, William Brown. Celui-ci mourut le 22 mars 1789, et Samuel, héritier en partie d’une somme considérable, fit l’acquisition de l’imprimerie et du journal The Québec Gazette/la Gazette de Québec.

Fondé le 21 juin 1764, ce journal jouissait d’un statut privilégié, du fait que le gouvernement y faisait paraître tous ses avis officiels, pour une somme annuelle forfaitaire. Mais depuis quelques années, le nombre de ces avis avait augmenté considérablement, et William Brown devait réclamer des frais supplémentaires chaque fois qu’il y avait un surcroît de travail. Neilson continua de publier les avis officiels, mais le coût d’impression en fut dorénavant fixé par une liste de prix qu’il établit le 10 octobre 1789. Le 25 décembre suivant, son imprimerie, sise rue de la Montagne, fut endommagée par un incendie ; Neilson put toutefois poursuivre l’impression de son journal, grâce à l’aide de William Moore, propriétaire du Quebec Herald, Miscellany and Advertiser.

Neilson améliora considérablement la qualité de la Gazette de Québec. Dès 1789, il consacra plus d’espace aux nouvelles et aux essais, et il ouvrit ses colonnes aux lecteurs, tant francophones qu’anglophones, qui désiraient exprimer leur opinion sur le projet d’Acte constitutionnel qui serait adopté à Londres en 1791. Articles de fond et nouvelles puisés à des sources européennes, concernant notamment les événements qui agitaient alors la France, connurent aussi une diffusion accrue. À l’édition hebdomadaire de quatre pages, Neilson ajouta presque régulièrement un supplément de deux à six pages.

Au cours des premiers mois de 1792, Neilson annonçait la parution prochaine d’une revue bilingue mensuelle, qui serait intitulée Quebec Magazine/le Magasin de Québec et qui se vendrait 15 pence l’exemplaire ou 3 piastres l’abonnement annuel. Neilson en confia la rédaction à Alexander Spark*, ministre de l’Église presbytérienne de Québec. Le premier numéro, de 64 pages, prévu pour le mois d’août, parut le 13 septembre 1792 et contenait une gravure de la ville de Québec réalisée par J. G. Hochstetter ; par la suite, la revue présenta d’autres gravures, devenant ainsi la première publication périodique illustrée de Québec. Le Magasin de Québec reproduisait de larges extraits d’ouvrages portant sur les sujets les plus divers : astronomie, hygiène, poésie, institutions politiques, histoire, agriculture, météorologie. Une rubrique, intitulée « registre provincial », était consacrée aux nouvelles du Bas et du Haut-Canada. La revue présentait enfin une chronique des naissances, mariages et décès, des tableaux météorologiques et des listes de prix à la consommation.

Samuel Neilson mourut à Québec, le 12 janvier 1793, victime de la tuberculose. Sa revue ne lui survécut pas longtemps, puisqu’elle cessa de paraître en mai 1794. Mais grâce à sa gestion dynamique, Neilson avait donné à son imprimerie, en moins de quatre ans, un essor plus considérable que son oncle, en 25 ans. Son entreprise échut à son jeune frère John*, âgé de 16 ans seulement, qui agira pendant quelque temps sous la tutelle de Spark. Ce dernier fut rédacteur de la Gazette de Québec jusqu’à la majorité de John Neilson qui en assuma alors la responsabilité.

John E. Hare

ASQ, Polygraphie, XXXV : 6d ; Séminaire, 120, no 259.— La Gazette de Québec, 12 mars 1789, 10 janv. 1793.— Le Magasin de Québec, 1792–1794.— Tremaine, Bibliography of Canadian imprints.— F.-J. Audet, John Neilson, SRC Mémoires, 3e sér., XXII (1928), sect. i : 81–97 ; William Brown (1737–1789), premier imprimeur, journaliste et libraire de Québec ; sa vie et ses œuvres, SRC Mémoires, 3e sér., XXVI (1932), sect. : 97–112.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

John E. Hare, « NEILSON, SAMUEL (1771-1793) », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 4, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 30 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/neilson_samuel_1771_1793_4F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/neilson_samuel_1771_1793_4F.html
Auteur de l'article:   John E. Hare
Titre de l'article:   NEILSON, SAMUEL (1771-1793)
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 4
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1980
Année de la révision:   1980
Date de consultation:   30 octobre 2014