DCB/DBC Mobile beta
+

REGNARD DUPLESSIS DE MORAMPONT, CHARLES-DENIS, officier dans les troupes de la Marine, grand prévôt de la Maréchaussée, né à Québec le 22 juin 1704, fils de Georges Regnard* Duplessis et de Marie Le Roy, frère du jésuite François-Xavier* et de la mère Marie-Andrée de Sainte-Hélène ; il épousa à Québec le 29 mai 1742 Geneviève-Élisabeth, fille de feu Charles Guillimin* ; décédé en France après 1759 dans des circonstances inconnues.

Charles-Denis Regnard Duplessis de Morampont commença ses études à Québec et il les poursuivit au collège de La Flèche, France, de 1719 à 1723, sous la surveillance de son frère aîné, François-Xavier, novice à la Compagnie de Jésus depuis trois ans. L’année suivante, il commença sa philosophie à Paris, mais il s’en dégoûta bientôt et revint au Canada en 1725 où, malgré les conseils de son frère, il embrassa la carrière des armes.

Cadet dans les troupes de la Marine, il retourna en France à l’automne de 1733, pour régler « les comptes que feu son Père [...] avait » avec Pierre-Nicolas Gaudion, trésorier général de la Marine, et « pour se procurer de l’employ ». Le 13 avril 1734, il obtint une expectative d’enseigne en second et revint immédiatement au Canada où il reçut la promotion promise le 1er avril 1735. Huit ans plus tard, soit le 31 mai 1743, le roi le nomma enseigne en pied. Enfin, le 1er mai 1749, grâce à son frère aîné et malgré les autorités coloniales qui avaient proposé Antoine Juchereau* Duchesnay, Charles-Denis succéda à Charles-Paul Denys de Saint-Simon, décédé l’année précédente, comme grand prévôt de la Maréchaussée au Canada. Cependant il n’exerça que peu de temps cette charge dans la colonie : des difficultés avec sa femme – sa belle-famille le menaçait de demander la séparation d’avec son épouse – le décidèrent à repasser en France à l’automne de 1751. Par la suite, il refusa de revenir dans la colonie, même si le roi lui accordait un passage gratuit pour le Canada sur la flûte royale l’Outarde en 1756 et que le gouverneur Pierre de Rigaud* de Vaudreuil réclamait sa présence dans la colonie. Il vécut à Paris jusque vers 1759, date où nous perdons sa trace.

Fils de famille noble, « très joly enfant », chéri des « Dames de Canada », Charles-Denis Regnard Duplessis de Morampont fréquenta la haute société de son temps. Il mena le train de vie d’un fils de grande famille et il ne pensa qu’à s’amuser et à dépenser ; lui et sa femme se payèrent même le luxe d’avoir jusqu’à trois esclaves à leur service. Il vécut tellement au-delà de ses moyens que ses nombreux créanciers durent procéder à la saisie de sa terre et de sa grange en 1757 et de ses deniers en 1758.

André Lachance

AN, Col., B, 59, f.453v. ; 61, f.529v. ; 76, f.449 ; 94, f.96 ; 104, f.505 ; 149, ff.560s. ; Col., C11A, 91, ff.95s. ; 101, ff.143s. ; 120, ff.251v.s. ; 121, f.333 ; Col., D2C, 222/2, f.132 (copies aux APC).— ANQ, Greffe de C.-H. Du Laurent, 16 nov. 1741 ; NF, Coll. de pièces jud. et not., 1 369, 1 681 ; NF, Documents de la Prévôté de Québec, 24 oct., 5, 7 nov. 1743 ; NF, Ins. Cons. sup., IX : 76s.— Lettres de la révérende mère Marie-Andrée Regnard Duplessis de Ste. Hélène, H.-A. Verreau, édit., Revue canadienne, XII (1875) : 54, 190.— Lettres du PF.-XDuplessis de la Compagnie de Jésus, J.-E. Roy, édit. (Lévis, 1892), passim.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

André Lachance, « REGNARD DUPLESSIS DE MORAMPONT, CHARLES-DENIS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 23 août 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/regnard_duplessis_de_morampont_charles_denis_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/regnard_duplessis_de_morampont_charles_denis_3F.html
Auteur de l'article:   André Lachance
Titre de l'article:   REGNARD DUPLESSIS DE MORAMPONT, CHARLES-DENIS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   23 août 2014