DCB/DBC Mobile beta
+

GARNIER, CHARLES, surnommé Ouracha par les Indiens, prêtre, jésuite, missionnaire, martyr, né en 1606 (al. 1605) à Paris, décédé en, I-Iuronie en 1649.

Baptisé à la paroisse Saint-Gervais le 25 mai (al. 26), il était le second fils de Jean Garnier, sous-secrétaire du cabinet de Henri 111 puis maître des comptes en Normandie, et d’Anne de Garault, issue d’une famille noble d’Orléans. Après avoir fréquenté le collège de Clermont, à Paris, dirigé par les Jésuites, il entra au noviciat de la Compagnie de Jésus en 1624. Ordonné prêtre en 1635, il fut désigné pour les missions de la Nouvelle-France et débarqua à Québec en même temps que le gouverneur Huault de Montmagny, le 11 juin 1636. Dès le mois de juillet, accompagné du père Pierre Chastellain, il gagna le pays des Hurons. En 1639 et 1640, il passa l’hiver chez les Pétuns qu’il tenta vainement de convertir. De 1641 à 1646, Garnier fut employé à la mission de Saint-Joseph de Téanaostaiaé, auprès du clan de la Corde. Enfin, à l’automne de 1646, il fut de nouveau envoyé auprès des Pétuns, sur les bords de la baie Georgienne, et y fonda une mission florissante cette fois ; c’est là qu’il trouva la mort, lors de la destruction de la Huronie, massacré par les Iroquois dans l’assaut du village de Saint-Jean, le 7 décembre 1649. On retrouva son corps meurtri de deux balles et de deux coups de hache, à quelques pas des ruines de sa chapelle. Il a été canonisé par le pape Pie XI le 29 juin 1930.

Florian Larivière

ACSM, De la prise et désolation de la mission de Saint-Jean, par les Iroquois, et de la mort du père Charles Garnier, qui y était en mission, et Abrégé de la vie du père Charles Garnier, dans Mémoires touchant la mort et les vertus des pères Isaac Jogues, etc. (Ragueneau), repr. RAPQ, 1924–25 : 76–85.— JR (Thwaites), XXXV : 118–144 ; et passim.— Lettres ; de saint Charles Garnier, RAPQ, 1929–30 : 1–43.— Positio causae.— Florian Larivière, La Vie ardente de saint Charles Garnier (Montréal, 1957).— Rochemonteix, Les Jésuites et la N.-F. au XVIIe siècle, I : 97–100, 409–418.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Florian Larivière, « GARNIER, CHARLES (Ouracha) », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 30 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/garnier_charles_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/garnier_charles_1F.html
Auteur de l'article:   Florian Larivière
Titre de l'article:   GARNIER, CHARLES (Ouracha)
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   30 octobre 2014