DCB/DBC Mobile beta
+

WAGNER, WILLIAM (Wilhelm), arpenteur, fonctionnaire, auteur, fermier, juge de paix et homme politique, né le 13 septembre 1820 à Grabowo (Grabowo nad Prosna, Pologne), fils d’Ernst Wagner ; le 6 août 1859, il épousa Adelheid Fenner, et ils eurent au moins deux enfants ; décédé le 25 février 1901 à Winnipeg.

Le père de William Wagner était juge à Posen (Poznań), capitale de la Posnanie en Pologne prussienne. Son grand-père avait été major-général du génie dans l’armée de Prusse et s’était distingué lors des guerres napoléoniennes. Wagner étudia le génie et l’architecture aux universités de Breslau (Wrocław, Pologne), Posen et Berlin, et il obtint un diplôme en 1847. Il soutint la révolution de 1848 et prit part à des combats à Xions (Książ Wielkopolski), petite ville située au sud de Posen. Fait prisonnier, il parvint à s’enfuir et émigra aux États-Unis. En 1850, il vint au Canada et s’installa à Ottawa. Sept ans plus tard, le 7 avril, le Bas-Canada lui délivra un certificat d’arpenteur. L’année suivante, le Haut-Canada fit de même.

En 1859, Wagner retourna en Europe, épousa Adelheid Fenner, qui était originaire d’Ossowa (Pologne), et passa avec succès des examens d’arpenteur. De retour dans le Haut-Canada, il fit valoir au gouvernement provincial la possibilité de convaincre un grand nombre d’Allemands de s’installer dans la province du Canada. En 1860, le gouvernement le nomma commissaire de l’immigration et l’envoya en Allemagne, où il fit la promotion de son pays d’adoption jusqu’en 1863. La cause de l’immigration allait néanmoins continuer de l’intéresser durant de nombreuses années. À son retour en Amérique du Nord, il se fixa à Montréal et reprit la profession d’arpenteur. Il devint membre de la Société allemande de Montréal, société de bienfaisance dont il fut président de 1867 à 1870. L’année suivante, le gouvernement fédéral l’envoya dans la nouvelle province du Manitoba afin qu’il arpente plusieurs cantons situés entre Winnipeg et le ruisseau Rat. Le récit de son voyage à partir de Toronto, premier ouvrage écrit en allemand sur le Manitoba, parut dans le Berliner Journal de Berlin (Kitchener, Ontario), et la Société allemande de Montréal le réédita en brochure en 1872 sous le titre de Einwanderung nach Manitoba. Ce document rend fidèlement compte des conditions de voyage de l’époque et donne des conseils aux voyageurs et aux immigrants. Il contient aussi des indications dignes de foi sur le Manitoba, sa population, ses établissements, ses institutions juridiques et sociales, son histoire, son économie, son climat et ses richesses naturelles. Mais, surtout, la province y est décrite comme beaucoup plus riche de possibilités que ne le laissaient entendre certains fonctionnaires gouvernementaux, pour qui elle était propice à la chasse et au trappage, mais non à l’agriculture et au peuplement. Le récit de Wagner parut aussi sous forme de brochure pour diffusion en Allemagne grâce au soutien financier du gouvernement du Canada. La brochure était dédiée à la Société allemande de Montréal afin de promouvoir le projet que celle-ci caressait, à savoir implanter une colonie allemande au Manitoba, mais elle ne parvint pas à attirer assez d’immigrants dans le canton choisi par Wagner et réservé par le département de l’Agriculture. Wagner écrivit aussi, à l’intention des immigrants allemands, plusieurs autres opuscules sur le Canada.

Ayant décidé de s’installer au Manitoba, William Wagner prit possession d’une terre de 1 000 acres à Ossowa, village fondé par lui à quelques milles au nord de Poplar Point et baptisé en l’honneur du lieu de naissance de sa femme. Il encouragea les agriculteurs de l’Ouest à faire de la production laitière et, en tant que président de la Manitoba Dairy Association, il contribua beaucoup à l’amélioration de la fabrication du beurre et du fromage. Il fut juge de paix et appartint au jury d’examen des arpenteurs de la province. Membre du Parti conservateur, il représenta la circonscription de Woodlands à l’Assemblée législative de 1883 à 1886. Après sa défaite aux élections de 1886, on le nomma commissaire des marécages, fonction fédérale qu’il allait exercer jusqu’à l’arrivée au pouvoir du gouvernement libéral de Wilfrid Laurier* en 1896. En reconnaissance de sa fidélité à la cause conservatrice et des services qu’il avait rendus à la province, Hugh John Macdonald*, premier ministre du Manitoba en 1900, le nomma sergent d’armes adjoint. Wagner mourut au début de 1901 à son domicile de l’avenue College à Winnipeg. Ses funérailles se tinrent sous les auspices de la loge maçonnique, dont il avait été un membre éminent.

Karin R. Gürttler

William Wagner est l’auteur de Anleitung für Diejenigen, welche sich in Canada und besonders am Ottawa-Flusse (Canada-West) niederlassen wollen (Berlin, 1861 ; réimpr., 1862) ; Canada, ein Land für deutsche Auswanderung (Berlin, 1861) ; Das Petroleum, aus Canada bezogen, in seinem Werthe für Deutschland (Berlin, 1863) ; « Der Nordwesten von Canada, eine geographisch-historische Skizze des grossen Weizenlandes von Nord-Amerika », Mitteilungen des Vereins für Erdkunde zu Leipzig (Leipzig, Allemagne, 1883), 115–144 ; et Einwanderung nach Manitoba ([Montréal ?, 1872]), réimpr. avec introd. de K. R. Gürttler, sous le titre de « Das Manitoba-Siedlungsprojekt der Deutschen Gesellschaft zu Montreal », German-Canadian yearbook (Toronto), 10 (1988) : 33–71.

AN, RG 17, A I, 67, 69, 72–73, 75, 79 ; RG 68, General index, 1841–1867.— Manitoba, Legislative Library (Winnipeg), Vert. file, William Wagner.— PAM, MG 12, A ; B1 ; RG 17, C1, 523, 539 ; RG 18, A2.— Manitoba Morning Free Press, 26 févr. 1901.— Winnipeg Telegram, 28 févr. 1901.— Canada, Chambre des communes, Journaux, 1875, app. 4 : 4.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Karin R. Gürttler, « WAGNER, WILLIAM », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 13, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 2 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/wagner_william_13F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/wagner_william_13F.html
Auteur de l'article:   Karin R. Gürttler
Titre de l'article:   WAGNER, WILLIAM
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 13
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1994
Année de la révision:   1994
Date de consultation:   2 septembre 2014