DCB/DBC Mobile beta
+

HAZEUR, JEAN-FRANÇOIS, avocat au parlement de Paris, lieutenant particulier de la Prévôté de Québec, membre du Conseil supérieur ; baptisé le 16 juillet 1678, à Québec, fils de François Hazeur et d’Anne Soumande, inhumé à Québec le 14 mai 1733.

Entré au petit séminaire de Québec à l’âge de neuf ans, Jean-François y resta pendant quatre ans. En 1694, il s’inscrivit au collège des Jésuites de Clermont, à Paris, afin d’y étudier la théologie et, en 1700, il alla poursuivre ses études au noviciat des Jésuites à Quimper, en Bretagne. Il n’entra toutefois pas dans la Compagnie de Jésus, ayant choisi le droit de préférence ; par la suite il fut avocat au parlement de Paris. En 1708, il était de retour en Nouvelle-France. Afin de subvenir à ses besoins durant la majeure partie de son séjour en France, Jean-François reçut de son père une pension annuelle de 150#, de 1694 à 1700, et de 350# après cette date. Ses frères lui avaient aussi prêté de fortes sommes.

Le 4 mars 1708, la haute société de Québec se réunit pour être témoin de la signature du contrat de mariage entre Jean-François et Catherine Martin de Lino, dont le mariage devait être célébré le 20 du même mois. Plus de 100 personnes signèrent le document, dont le gouverneur, les deux intendants, les conseillers supérieurs, les officiers de la Prévôté de Québec, les trésoriers et officiers supérieurs des troupes de la marine, de même que des amis et parents. Cette impressionnante assemblée donne une idée du prestige dont jouissaient, dans la colonie, les familles Hazeur et Martin de Lino.

Après la mort de François Hazeur survenue le 28 juin 1708, Jean-François et ses deux frères, Joseph-Thierry* et Pierre*, tentèrent, mais apparemment sans succès, de poursuivre l’exploitation de ses pêcheries dans le Saint-Laurent. Ils obtinrent aussi le bail de la traite de Tadoussac, pour une période de quatre ans à titre gratuit en considération des pertes subies par leur père. Pour sa part, Jean-François sollicita la place qu’avait occupée son père au Conseil supérieur car, disait-il, on la lui avait promise en survivance, en 1703. Sa demande fut toutefois refusée, bien que l’intendant Jacques Raudot lui eût accordé son appui, et il dut se contenter du poste de lieutenant particulier de la Prévôté de Québec, poste qu’il occupa de 1710 à 1712.

Cependant, en 1712, la mort d’Augustin Rouer de Villeray créa une vacance au sein du Conseil supérieur, et Jean-François fut appelé à la remplir. Il siégea pendant 21 ans. Un seul incident vint marquer sa longue carrière de conseiller : en 1728, il lui fallut présenter des excuses au ministre de la Marine pour avoir, à tort, appuyé l’intendant Claude-Thomas Dupuy dans sa querelle avec le clergé.

Jean-François mourut à Québec au mois de mai 1733. Sa femme, Catherine, et deux de ses sept enfants lui survécurent. Catherine fut inhumée à Québec le 13 décembre 1740. L’aîné de ses fils, François-Marie-Joseph, servit dans les troupes de la marine de la Louisiane comme enseigne, puis comme lieutenant et occupa ensuite le poste de commandant chez les Alibamons pendant plusieurs années entre 1730 et 1750. Son plus jeune frère, Louis-Ignace, s’établit à Saint-Domingue ; l’on sait qu’il y travailla comme inspecteur dans une raffinerie de sucre et qu’il épousa une mulâtresse.

C. J. Russ

AJQ, Greffe de Louis Chambalon, 3 et 4 mars 1708 ; Greffe de François Genaple, 17 mai 1700.— AN, Col., C11A, 28, f.45 ; 29, ff.144–145 ; 32, f.15 ; 50, ff.135–138.— Correspondance de Vaudreuil, RAPQ, 1947–48 : 146, 185.— P.-G. Roy, La ville de Québec, I : 417–418.— P.-G. Roy, La Famille Hazeur, BRH, XLI (1935) : 321–349 ; Une série de belles signatures, BRH, XLIV (1938) : 181–183.— Henri Têtu, Le chapitre de la cathédrale de Québec et ses délégués en France (1723–1773), BRH, XIII (1907) : 224–243 ; XVI (1910) : 161–175.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

C. J. Russ, « HAZEUR, JEAN-FRANÇOIS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 20 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/hazeur_jean_francois_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/hazeur_jean_francois_2F.html
Auteur de l'article:   C. J. Russ
Titre de l'article:   HAZEUR, JEAN-FRANÇOIS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   20 décembre 2014