DCB/DBC Mobile beta
+

Région de naissance

      Région d’activités

          Activités et autres caractéristiques

              21 à 40 (de 77)
              1  2  3  4  
               
              effectue ses premières transactions foncières en faisant l’acquisition de terres à Saint-Thomas-de-la-Pointe-à-la-Caille (Montmagny) en 1754 et 1757, puis devient régisseur de la seigneurie de
               
              Huault de Montmagny. Débarqué à Québec le 11 juin, il fait son premier baptême d’Indien. Dès le 1er juillet, il s’embarque avec Garnier pour Trois-Rivières afin d’y « attendre
              Kiotseaeton), les conseils du père Vimont furent requis par le gouverneur Huault de Montmagny
               
              *]. Bien que Fornel fût revêtu des pouvoirs de grand vicaire, le gouverneur Saint-Ovide [Monbeton
              Huault de Montmagny. Le père Bressani ira, à la tête de 250 Hurons, demander de l’aide. Le convoi arrive à Québec à la fin de juillet 1648. Le gouverneur ne peut faire mieux que
               
              sans armes à Sillery par les Algonquins, les deux Agniers furent livrés le 18 mai au gouverneur Huault de Montmagny, qui les fit conduire à Trois-Rivières, où le commandant, le sieur de
              , Charles-François, quia pour parrain Josué Dubois* Berthelot de Beaucours, gouverneur de Montréal, et pour marraine Marie
               
              une autre concession du gouverneur Huault de Montmagny le 10 mars 1646 et l’abbé Le
              évêque, né à Saint-Pierre-Montmagny, Bas-Canada, le 22 août 1797, fils de Pierre Blanchette et de Marie-Rose Blanchette, décédé à Vancouver, Territoire de Washington, le 25 février 1887
               
              . Dès le 15 janvier 1635, d’ailleurs, les Cent-Associés lui concédaient l’espace de terre compris entre le cap aux Diamants et le vallon du Cap-Rouge. Toutefois, le gouverneur
              1796 à Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud (Saint-Pierre-Montmagny, Québec), fils de Philippe Picard Destroismaisons et de Rosalie Fournier, décédé le 5 avril 1866 à Saint-François, île d’Orléans
              retour de Pierre Boucher à Québec, le gouverneur Huault* de Montmagny l’attache à son service comme soldat, mais surtout à titre
               
              Honatteniate). Pieskaret remit les prisonniers au gouverneur Huault de Montmagny qui, peu après
               
              . En 1781, l’expérience de Boucher dans le domaine de la navigation intérieure est mise à profit, puisqu’il est choisi par le gouverneur
               
              * de Gaspé, et ils eurent 11 enfants dont 4 moururent en bas âge ; décédé le 9 mars 1842 dans la paroisse Saint-Thomas (à Montmagny, Québec
               
              , ces derniers en chasseraient les missionnaires catholiques et que c’en serait fait de la foi de leurs ouailles. Il était encouragé dans son attitude par les gouverneurs et les intendants de la Nouvelle
              gouverneur Guy Carleton* et de l’évêque de Québec, Jean-Olivier Briand*, en prenant les
               
              l’expédition du gouverneur de Courcelle [Rémy*] contre les Iroquois, et, en septembre, il fit encore partie de celle du marquis de Tracy
               
              Le Febvre* de La Barre ait songé à le proposer au poste de gouverneur de Montréal en 1683. Il mourut à Berthier-en-bas à la fin de
               
              Huault de Montmagny le fit inhumer à côté de
              21 à 40 (de 77)
              1  2  3  4