DCB/DBC Mobile beta
+

Région de naissance

      Région d’activités

          Activités et autres caractéristiques

              41 à 60 (de 77)
              1  2  3  4  
               
              1639, « Plusieurs coups de pierriez et de mousquets et [un] feu dans le bois » à l’île d’Orléans, donnent l’éveil à Québec. Un éclaireur apporte la nouvelle. Le gouverneur dépêche aussitôt à la
              -Montmagny (Montmagny, Québec) le 17 juillet 1808, fils de Louis Casault et de Françoise Blais, décédé à Québec le 5 mai 1862. Le grand-père
              Saint-Louis, que Huault de Montmagny avait érigé en 1647 ; c’était un long bâtiment couvert en
              , Huault de Montmagny le nomma « commis pour la visite des terres ensemencées et victuailles des habitants » de Québec. Il avait été le premier à utiliser la charrue, au printemps de
              . Dès la première entrevue avec le gouverneur Huault de Montmagny, il maintint sa décision de monter
               
              Pierre Blais et de Françoise Baudoin, décédé le 5 septembre 1783 à Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud (Saint-Pierre-Montmagny, Québec). Michel
               
              Jean-Baptiste, devenait directeur et fondait une école à Montmagny. De 1849 à 1852, le frère Aidant reçut la charge non moins difficile d’un autre
               
              -Thomas (à Montmagny, Québec). Nicolas-Gaspard Boisseau suivit les traces de son père qui l’initia dès son jeune âge à la pratique et à la procédure
               
              Huault de Montmagny, désignait les gouverneurs de la colonie. Léon Pouliot
               
              gouverneur de la Nouvelle-France, avec Guillaume Guillemot et
              , la formation sort gagnante de la première édition du concours musical et dramatique organisé à Ottawa par le gouverneur général du Canada, Albert Henry George
              paroisse Saint-Thomas (à Montmagny) puis, en octobre, il devint vicaire à la cathédrale Notre-Dame de Québec. Le 19 octobre 1818, il fut nommé chapelain de la chapelle du faubourg Saint-Roch
               
              d’organiser la construction de casernes destinées au confinement de prisonniers américains. Il négocie ensuite les contrats de construction d’édifices militaires dans la paroisse Saint-Thomas (à Montmagny) où
              . L’année suivante, Charles se rendit à Québec où le gouverneur Huault de Montmagny le reçut
              -gouverneur et auteur, né le 24 décembre 1838 à Sainte-Rosalie, Bas-Canada, fils de Louis-Sébastien Langelier, cultivateur, et de Julie-Esther Casault ; le 2 février 1864, il épousa
              nouvel acteur politique n’était venue leur donner du relief. En 1876, Luc Letellier* de Saint-Just a été nommé lieutenant-gouverneur
               
              1644. Des échanges de prisonniers, proposés par le gouverneur Huault de Montmagny, favorisèrent les
              Kiotseaeton*, diplomate attitré des Agniers, à un conseil tenu à Trois-Rivières par le gouverneur général Huault* de Montmagny et
               
              d’arpenteur débuta véritablement en 1783 et, jusqu’en 1792, il arpenta toute la région de la Côte-du-Sud. Sa clientèle se retrouvait essentiellement dans les paroisses de Kamouraska, de L’Islet, de Montmagny
              Puiseaux de Montrénault. L’hiver fut marqué de quelques conflits avec le gouverneur Huault de
              41 à 60 (de 77)
              1  2  3  4