DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

CAMPBELL, ARCHIBALD GLENLYON – Volume XIV (1911-1920)

décédé le 21 octobre 1917 à Lamiers, France

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

Le mécontentement au Québec


Les tendances centralisatrices des conservateurs fédéraux de sir John Alexander Macdonald suscitèrent une vive opposition parmi les hommes politiques au Québec. Honoré Mercier, qui devint le chef du Parti libéral dans cette province en 1883, prit position contre ce qu’il appelait « la conspiration du gouvernement fédéral contre l’autonomie des provinces ». Il avait des opinions très tranchées :

Macdonald est un centralisateur ; ses ministres Chapleau et Langevin administrent le Québec par personnes interposées ; le gouvernement central prélève des revenus au Québec qu’il redistribue allègrement dans les autres provinces. La thèse du juge Thomas-Jean-Jacques Loranger* fournit à Mercier les assises juridiques pour fonder l’autonomie provinciale : la Confédération canadienne est un pacte entre les provinces qui demeurent titulaires de la véritable souveraineté.

 

Pour en savoir plus sur les questions fédérales-provinciales se rapportant au Québec pendant la période post-Confédération, nous vous invitons à consulter les biographies suivantes.

◀◀  10 11 12 13 14 15 16  ▶▶