DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

CAMPBELL, ARCHIBALD GLENLYON – Volume XIV (1911-1920)

décédé le 21 octobre 1917 à Lamiers, France

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

Le mécontentement dans les Maritimes


Dans les provinces Maritimes, les questions financières dominèrent les discussions sur les relations fédérales-provinciales après la Confédération [V. L’économie et les finances publiques]. Albert James Smith, homme politique du Nouveau-Brunswick, mena dans sa province la campagne contre la confédération :

Il parcourut la province en prononçant de violents discours dans lesquels il déclarait que le projet de confédération avait germé dans les « cervelles graisseuses des hommes politiques canadiens » comme solution à leurs propres problèmes et comme combine pour exploiter les autres. Il demandait à ses auditeurs d’examiner les deux états, « l’un [le Canada] aux prises avec l’anarchie et l’agitation. [... l’autre] le Nouveau-Brunswick [...] jouissant de tous les bienfaits de cette vie. » Le spectre des contributions directes servait, selon lui, de toile de fond aux intentions des Canadiens qui accroîtraient leur domination à mesure que leur population et leur appétit se développeraient, reléguant le Nouveau-Brunswick à l’état de « simple municipalité ».

 

Pour en apprendre davantage sur le mécontentement dans les Maritimes, nous vous invitons à consulter les listes de biographies suivantes.

◀◀  9 10 11 12 13 14 15  ▶▶